COVID-19 : aucun cas actif en Chaudière-Appalaches

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
COVID-19 : aucun cas actif en Chaudière-Appalaches
Dr Horacio Arruda

La région Chaudière-Appalaches ne compte plus de cas actif atteint de la COVID-19 en date du 14 juillet selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS).

Le nombre de cas confirmés en Chaudière-Appalaches est de 523. Puisque 515 personnes sont rétablies et que la région compte huit décès depuis le début de la pandémie, aucun cas actif n’est répertorié pour le moment.

Visite du Dr Arruda

Par ailleurs, le directeur de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, sera de passage dans la région, jeudi, alors qu’il rendra visite aux dirigeants du CISSS de Chaudière-Appalaches à Sainte-Marie.

Il sera accompagné du président-directeur général du CISSS, Daniel Paré, et de la directrice régionale de Santé publique, Dre Liliana Romero. Ils entendent présenter les grands constats des derniers mois concernant la lutte contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches.

Le bilan du 15 juillet au Québec

Les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19 au Québec font état de 129 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 56 859.

Durant cette même période, 3 nouveaux décès ont été enregistrés, pour un total de 5 636, tandis que le nombre d’hospitalisations a diminué de 10 pour atteindre un cumulatif de 285. Parmi celles-ci, 20 se trouvent aux soins intensifs, une diminution de 1.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Chantal Tanguay
Chantal Tanguay
6 mois

Bienvenue Dr Arruda dans notre belle région; froide pour la Covid-19 mais chaude pour l’accueil. Merci pour votre excellent travail avec Monsieur Legault pour cette pandémie… j’ai vraiment confiance en vous deux pour cette gestion de crise.

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
6 mois

Ils vont obliger le masque quand-même! C’est un non-sens! Arrêtez cette pièce de théâtre mal écrite s’il vous plaît. Le scénario est tellement mauvais!

Rodrigue vallée
Rodrigue vallée
6 mois

Les 129 nouveaux cas sont normaux puisque ils teste 4 fois plus. et tout s’est cas son désormais immunisé naturellement comme tout s’est genre de grippe saisonnière.

A laroche
A laroche
6 mois

qui lui donne le droit du port de masque dans les épiceries c est une violation des droit au etres humains vous ete mieux de ne pas conté sur mon vote au prochaine élections

Paul Smith
Paul Smith
6 mois

J’essaye de comprendre par quel calcul ils peuvent avoir 56 859 personnes infectées. Je ne suis pas fort en calcul, mais si on a 100 nouveaux cas par jours et que disons que chaque cas est malade 20 jours. Il me semble que ça ne donne que 2000 personnes infectées en même temps, non ? Si je fais un mauvais calcul, corrigez-moi.

Pour le nombre de nouveaux cas trouvé, c’est normal, ils font dix fois plus de tests. C’est statistique.
Il y a aussi de plus en plus de gens qui portent des anticorps et qui sont immunisés. C’est ce qui arrive avec chaque virus de grippe chaque année. C’est comme ça que les épidémies finissent. Selon cette logique, le masque obligé empêchera cette immunisation collective.

Encore une chose, si on impose le masque pour si peu d’hospitalisations et aussi peu de décès, ça deviendra justifié de l’imposer à chaque nouvelle épidémie de grippe ordinaire. Les grippes ordinaires font environ 1000 morts chaque année, ce malgré les vaccins. Selon moi, cette histoire de masque ressemble bien plus à une histoire politique avec un but caché sur l’agenda.