Soupe de la solidarité : l’importance de lutter contre la pauvreté

Communiqué
Soupe de la solidarité : l’importance de lutter contre la pauvreté
(Photo : Depositphotos.com)

Malgré la situation actuelle, 200 personnes pourront bénéficier d’un réconfort dans le cadre de la sixième édition de la Soupe de la solidarité. Grâce à huit partenaires du milieu communautaire de la région, des soupes préalablement congelées seront remises pour minimiser les risques de contagion.

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté qui a lieu chaque année le 17 octobre, les organismes de la région souhaitaient maintenir une activité en ce sens. « Il était important pour nous, malgré la COVID-19, de rappeler que des efforts soutenus étaient nécessaires pour lutter contre la pauvreté. Nous avons dû adapter notre activité, mais le message est tellement important », explique Mélanie Gadbois, intervenante à La Gîtée.

Pendant les prochaines semaines, les soupes-repas cuisinées par le Réseau d’entraide des Appalaches seront distribuées par les partenaires. Les députés Isabelle Lecours et Luc Berthold, ainsi que le maire de Thetford Mines Marc-Alexandre Brousseau, en recevront également, symboliquement, afin de souligner l’importance de lutter contre la pauvreté.

Maintenant plus que jamais, les citoyens doivent être solidaires et porter une attention particulière aux personnes plus démunies ou fragilisées. En effet, tous ne sont pas égaux face à cette pandémie.

« Les femmes sont les plus touchées. On peut constater qu’en mai et juin, on retrouvait un plus grand nombre d’entre elles au chômage. En Chaudière-Appalaches, près de 30 % des femmes travaillent dans le domaine de la vente et du service, l’un des secteurs les plus fragilisés par la pandémie. Cela entraîne une augmentation de la pauvreté chez elles et creuse ainsi davantage l’écart entre les sexes », indique Jessy Hébert du Centre femmes La Rose des vents.

Soulignons que cette activité est une initiative du Centre femmes La Rose des vents, en collaboration avec la Corporation de développement communautaire des Appalaches, le Réseau d’entraide des Appalaches, l’Association coopérative d’économie familiale Appalaches-Beauce-Etchemins et La Gîtée. Depuis six ans, des groupes communautaires de la région soulignent d’une façon originale la journée internationale d’éradication de la pauvreté. C’est d’ailleurs l’une des activités qui regroupe le plus de gens au Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires