Un coup de pouce au développement économique régional

Un coup de pouce au développement économique régional
Luc Rémillard, directeur général de la Société de développement économique de la région de Thetford

Le gouvernement du Québec a annoncé cette semaine la création du réseau Accès entreprise en octroyant un montant de 97,5 millions $ sur cinq ans à travers la province. Dans la MRC des Appalaches, cela représente une somme de 900 000 $ qui viendra consolider les services d’accompagnement aux entreprises et appuyer le développement économique régional.

Rappelons qu’en 2014, le gouvernement libéral avait aboli les centres locaux de développement (CLD) et coupé de 55 % les budgets alloués à cet effet. À l’époque, la MRC des Appalaches avait néanmoins décidé de confier à la Société de développement économique de la région de Thetford (SDE) ses compétences en la matière. Cette annonce garantit donc le rôle de l’organisation tout en lui donnant l’oxygène nécessaire à la poursuite de ses activités.

« L’abolition des CLD avait fait en sorte que pendant plusieurs années, il y a eu une démobilisation de ce qui existait en termes de développement économique un peu partout au Québec. Il y a des MRC qui n’ont presque plus de services aujourd’hui. Probablement que les événements des derniers mois, notamment l’intervention qui a dû être faite sur le terrain, ont fait réaliser l’importance d’un réseau structuré. Il reste des choses à confirmer, mais nous croyons que de notre côté, cet argent viendra appuyer le travail des personnes déjà en place », a expliqué le directeur général de la SDE, Luc Rémillard.

Pour l’organisme, depuis 2015, les coupures représentaient 393 000 $ annuellement. La somme de 180 000 $ par année consentie par le gouvernement couvrira une partie de ce qui avait été perdu pour l’aider à atteindre l’équilibre budgétaire, à maintenir ses services et à assurer sa pérennité.

Cela pourrait aussi permettre le retour d’initiatives vouées au développement économique. « Auparavant, nous réservions un montant d’environ 50 000 $ par an pour réaliser des actions. Par exemple, dans le dossier du gaz naturel, nous avions commandé une étude pour en voir le potentiel. C’est ce type de projet que nous ne pouvions plus faire depuis 2015 », a soutenu Luc Rémillard.

Autre élément majeur de l’annonce selon lui, 7,5 millions $ seront réservés pour améliorer les compétences des ressources, le développement d’outils d’intervention ainsi que le maillage entre les régions. Le gouvernement compte également adapter les fonds locaux d’investissement (FLI) aux nouvelles réalités auxquelles les entrepreneurs sont confrontés et continuer de collaborer avec les MRC afin de compléter le réseau des fonds locaux de solidarité (FLS), le fonds Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) et les autres sources de financement régionales.

Une bonne nouvelle

Le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon, et le président de la SDE, Marc-Alexandre Brousseau, ont bien accueilli cette annonce de financement de la part du gouvernement. « Elle vient consolider le rôle majeur de la SDE comme organisme voué au développement économique de la région, et ce, depuis plus de 40 ans. Bon an, mal an, la SDE fait plus de 2000 interventions dans quelque 300 dossiers différents », a commenté M. Brousseau.

Pour sa part, la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, a souligné que la création du réseau Accès entreprise permettra d’améliorer et d’harmoniser la qualité des services directs aux entreprises sur le territoire, et ce, dans le respect des compétences attribuées aux MRC. « L’accompagnement sera assuré par les agents du réseau et sera complémentaire à celui présentement offert par les différentes ressources locales. Il encouragera assurément l’entrepreneuriat et facilitera la mise en œuvre de projets d’entreprises et de développement économique. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la circonscription. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires