La Sûreté municipale applique la Loi sur la mise en quarantaine

La Sûreté municipale applique la Loi sur la mise en quarantaine
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les policiers de la Sûreté municipale de Thetford Mines ont récemment effectué sept visites à domicile en vertu de l’application de la Loi sur la mise en quarantaine. Trois personnes étaient en infraction, deux d’entre elles ne se trouvaient pas à leur résidence alors qu’une autre a été reconnue au volant de sa voiture.

Rappelons que depuis le 22 janvier dernier, les corps policiers du Québec sont responsables de procéder aux vérifications physiques nécessaires à l’application, dans la province, de la Loi sur la mise en quarantaine et du Décret visant la réduction du risque d’exposition à la COVID-19 au Canada (quarantaine, isolement et autres obligations).

La Sûreté municipale participe à cette mission pouvant se traduire par le biais d’une interception routière, d’un appel reçu d’un citoyen ou, plus souvent, à l’occasion d’une visite dans un lieu désigné par un voyageur comme étant son site de quarantaine.

« Nous recevons quotidiennement la liste des personnes habitant sur le territoire de Thetford Mines qui doivent demeurer en quarantaine. La date de la fin de l’isolement y est inscrite. Ainsi, nous transmettons cette liste de personnes à vérifier aux équipes de patrouille. Des agents se rendront à la résidence de la personne, à tout moment du jour ou bien en soirée, afin de vérifier qu’elle s’y trouve physiquement et de remplir les formulaires demandés par les autorités fédérales », explique Serge Morin, directeur adjoint au Service de police de Thetford Mines.

En cas de non-respect de cette loi, un contrevenant s’expose à une amende s’élevant à 1550 $. En date du 8 février, le Service de police possède une liste comptant huit personnes devant respecter la quarantaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Grenier
Claude Grenier
2 mois

Après 1ans, ils y en as qui comprennent pas, eux autres aurait dû être à l’hôtel pour les 2 semaines à leur frais. Ça arrive de voyage pour se sauver du 2000$, y signe un papier de quarantaine pis y décide de sortir magasiner, criss vite en prison.