Un Thetfordois aurait fait subir plusieurs sévices à sa conjointe

Un Thetfordois aurait fait subir plusieurs sévices à sa conjointe
Palais de justice de Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Un Thetfordois de 46 ans fait face à dix chefs d’accusation en lien avec une arrestation pour violence conjugale.

C’est en fin d’après-midi, le mardi 20 avril, qu’une femme s’est présentée au poste de police de la Sûreté municipale afin de raconter la situation qui perdurait depuis quatre mois.

« Les premiers éléments d’enquête recueillis par les patrouilleurs qui ont rencontré la victime démontrent qu’au début de sa relation avec le suspect, en décembre 2020, la dame a commencé à subir de la violence verbale et physique telle que des coups de pied et de poings au ventre pratiquement tous les jours. Plus le temps avançait, plus elle aurait vécu divers sévices pouvant aller d’une serviette imbibée d’eau sur la bouche et le nez pour l’empêcher de crier, jusqu’à se faire attacher et bâillonner pour qu’elle ne crie pas, lui occasionnant une perte de conscience », a résumé le sergent Yves Simoneau par voie de communiqué.

Le suspect a été arrêté près de son domicile, le mercredi 21 avril en fin d’avant-midi, alors qu’il était à la recherche de la dame. Au moment de son arrestation, il était en possession d’une bouteille de répulsif à ours.

Il a été interrogé par les policiers et a passé la nuit en cellule. Il a comparu jeudi par visioconférence afin de faire face à des accusations d’agression sexuelle, d’agression sexuelle armée, de séquestration, d’extorsion, de voies de fait grave, de voies de fait armées (deux chefs), de voies de fait, de méfait de moins de 5000 $ et de possession d’une arme dans un dessein dangereux. Il est demeuré détenu et a été transporté au Centre de détention de Québec. Son enquête sur remise en liberté est prévue mardi prochain.

À noter que le nom de l’accusé n’est pas divulgué afin de protéger l’identité de la victime.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires