Deux victoires de l’Assurancia pour commencer la saison

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Deux victoires de l’Assurancia pour commencer la saison
Alexandre Goulet s’est illustré à ses deux premiers matchs en carrière dans la Ligue nord-américaine de hockey en inscrivant quatre buts. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

En remportant ses deux premiers matchs de la saison 2021-2022, l’Assurancia demeure la seule formation de la Ligue nord-américaine de hockey à ne pas avoir subi la défaite lors de la première semaine d’activités. La seconde victoire de la formation thetfordoise est survenue samedi lors du lancement de la 25e saison locale de l’équipe; un gain de 6-2 face aux Pétroliers du Nord de Laval.

Alexandre Goulet en a mis plein la vue en inscrivant les deux premiers buts des siens. Les visiteurs ont profité d’un jeu de puissance pour prendre les devants dans la quatrième minute de jeu, mais la première étoile du match n’a mis que 22 secondes pour répliquer et il a ajouté son second moins de trois minutes plus tard pour donner l’avance à son équipe.

Avec son doublé, Alexandre Goulet compte déjà quatre buts à sa fiche en deux rencontres. À ses premiers pas dans la LNAH, il explique son départ fulgurant par la chimie qui existe au sein de l’équipe. « On a vraiment un bon groupe et ça rend cela beaucoup plus facile pour moi et les nouveaux joueurs qui arrivons. Les gars nous intègrent bien et on sent qu’on fait partie de l’équipe en partant. Juste ça te met à l’aise et ça te permet de jouer ton match sur la glace et de faire ce que tu as à faire », admet l’attaquant originaire de Disraeli.

Si l’Assurancia a eu le meilleur au cours des 20 premières minutes, la période médiane a été un peu plus difficile. « On est sorti un peu à plat en s’assoyant sur notre avance, mais avant la troisième, on s’était parlé dans la chambre et on savait qu’il fallait jouer comme en première période et qu’ils ne seraient plus dans le coup. » Trois buts dans la première moitié du dernier vingt ont mis le match hors de portée des visiteurs.

Marc-Olivier Mimar, auteur lui aussi de deux buts, avouait que l’équipe avait moins bien joué en deuxième période. « On a eu des petits moments où on jouait plus mollement parce qu’on se regroupait moins en zone défensive. Après la deuxième, on s’est dit qu’on allait se regrouper et garder le jeu simple pour éviter les revirements qu’on avait créés en deuxième. »

À l’instar de son coéquipier Alexandre Goulet, le numéro 87 de l’Assurancia, qui en est à une troisième saison avec l’équipe, a également quatre buts d’inscrits en deux matchs ce qui égale sa production globale de sa dernière saison en 28 parties. « Avec mes partenaires de trio, on essaie de garder ça simple en mettant des rondelles au filet. Pour le moment, ça va super bien et j’espère que ça va continuer. »

Il explique sa réussite actuelle par la confiance. « Le hockey, c’est une question de confiance et présentement je suis confiant. Quand les choses vont bien, souvent tu vas avoir les petits rebonds ou encore des petits jeux que tu as parfois plus de difficulté à concrétiser. Présentement, ça va bien de ce côté-là et j’en profite. »

Pierre-Maxime Poudrier

Le match de samedi a coïncidé avec le retour dans sa ville d’origine du Thetfordois Pierre-Maxime Poudrier qui s’aligne pour les Pétroliers du Nord de Laval. « C’était plaisant de revenir ici et de jouer devant la famille et les amis. Je suis content d’être revenu au Québec et de pouvoir encore jouer encore dans un bon calibre », disait-il au terme du match.

Le hockeyeur de 27 ans, qui a évolué en France au cours des trois dernières saisons, avoue qu’il y a une certaine adaptation à faire. « C’est un jeu beaucoup plus physique de ce qu’on retrouve là-bas. On doit faire les jeux plus rapidement et garder la tête haute afin de mieux se protéger. En France, la patinoire est plus grande, donc il y a beaucoup moins de contacts et c’est plus rapide. »

S’il a préféré les Pétroliers du Nord à l’Assurancia, c’est en raison du travail de sa conjointe dans la région métropolitaine où ils ont élu domicile à 30 minutes de Laval. Le fait de joindre la formation lavalloise, qui en a fait son tout premier choix lors du repêchage du circuit en août dernier, lui permet de continuer de jouer au hockey. « Je suis content de pouvoir continuer de jouer sinon, ça aurait été une trop grosse coupure d’arrêter complètement. »

Une première victoire

L’Assurancia visitait les 3L à Rivière-du-Loup pour commencer sa 25e saison vendredi et c’est par la marque de 5-3 qu’il a inscrit son premier gain. Tirant de l’arrière 1-3 au dernier tiers, Pierre-Luc Lessard a marqué en infériorité numérique à mi-chemin dans l’engagement, ce qui a été le fait marquant du match.

Alexandre Goulet a ramené les compteurs à zéro moins de trois minutes plus tard et Marc-Olivier Mimar a touché la cible pour le but gagnant avec un peu plus trois minutes à faire. Goulet a fermé les livres en lançant dans une cage abandonnée. Pour son tout premier match dans LNAH, celui-ci était un peu surpris du calibre. « Comme je n’avais jamais joué dans cette ligue, tu restes un peu surpris, mais pour une première partie, ç’a bien été et plus la saison va avancer, ça va aller de mieux en mieux. »

Quant à Marc-Olivier Mimar, il avait confiance que l’équipe puisse combler l’écart de deux buts. « On a une équipe avec beaucoup d’expérience et plusieurs joueurs qui ont joué ensemble, ce qui a fait qu’on ne s’est pas énervés avec le retard de deux buts. On a continué à jouer et à travailler fort tout en restant sûr qu’on pouvait revenir dans cette partie. »

Prochains matchs

L’Assurancia disputera deux matchs lors de lap rochaine fin de semaine. Vendredi, il sera l’hôte des Éperviers de Sorel-Tracy avant de rendre visite aux Pétroliers du Nord à Laval dimanche en matinée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires