Don d’un côte-à-côte par l’entreprise CVTech AAB au CFP Le Tremplin

Communiqué

Don d’un côte-à-côte par l’entreprise CVTech AAB au CFP Le Tremplin
Sur la photo : Alain Laflamme (responsable du SAE), Patrick Girard (CVTech AAB), Christian Mercier (CVTech AAB), Pascale Chamberland (directrice du CFP Le Tremplin), Sylvain Turgeon (enseignant en mécanique de véhicules légers) et Dany Harvey (CVTech AAB) (Photo : gracieuseté)

Le Centre de formation professionnelle (CFP) Le Tremplin, par l’entremise du Service aux entreprises du Centre de services scolaire des Appalaches, vient de recevoir un véhicule côte-à-côte de course, don de l’entreprise CVTech AAB d’une valeur de près de 14 000 $. 

Celui-ci servira, entre autres, à fournir en technologie le département de Mécanique de véhicules légers. « Ce don est extraordinaire puisqu’il contribue directement au succès de nos élèves par l’apport de technologie récente nécessaire à leurs apprentissages », souligne Sylvain Turgeon, enseignant en mécanique de véhicules légers. 

« L’alliance existant entre les deux parties fait en sorte que l’entreprise y gagne aussi en se rapprochant des futurs candidats sur le marché du travail », précise Alain Laflamme, responsable du service aux entreprises du Centre de services scolaire des Appalaches. 

CVTech AAB se positionne comme l’expert en reconditionnement de moteurs de véhicules récréatifs en Amérique du Nord. « Nous souhaitons prendre de l’expansion et développer de nouveaux marchés, dans les années à venir, aux États-Unis, en Finlande, en Russie et ailleurs dans le monde », indique Christian Mercier, président de CVTech AAB. L’entreprise en forte croissance a présentement une équipe de près de 100 passionnés qui replaquent les cylindres, usinent des blocs et des têtes de moteurs et reconditionnent des vilebrequins pour l’ensemble des véhicules récréatifs (motocross, VTT, motoneige, motomarine, bateau, etc.). 

Du petit garage situé sur la rue Notre-Dame à Thetford Mines, Atelier Adrien Bernard est devenu CVTech AAB. L’entreprise a su s’adapter aux changements et passer d’atelier de réparation à une usine spécialisée en reconditionnement de moteurs pour véhicules récréatifs. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires