Construction : l’argent des vacances diminue encore

Par Vincent Breton
Construction : l’argent des vacances diminue encore

Les conventions collectives des travailleurs de la construction exigent que les chèques de vacances soient envoyés par la poste dans les huit derniers jours du mois de juin. 

Pour une troisième année de suite, les ouvriers ont reçu moins d’argent pour leurs vacances qui commencent ce vendredi après-midi. 

La Commission de la construction du Québec (CCQ) a annoncé que 147 000 chèques ont été émis aux travailleurs de chantiers à la fin du mois de juin. Cela totalise un montant de 364 M$. Il s’agit d’une diminution de 3 % du montant global, comparativement à 2015.

Pour la région de Québec, qui inclut Chaudière-Appalaches, 25 461 ouvriers se partagent une somme de 64 912 246 $. L’an dernier, ils étaient 26 226 travailleurs pour un montant de 1,6 M$ plus élevé.

La CCQ attribue cette baisse au ralentissement général dans le domaine de la construction. «En effet, la situation économique continue d’exercer une pression à la baisse sur l’industrie ; le segment dont les activités sont assujetties à la Loi R-20 affiche un recul pour une troisième année consécutive», affirme l’organisme par voie de communiqué.

Les vacances sont obligatoires pour l’ensemble de la main-d’œuvre et des employeurs de tous les secteurs de la construction. Toutefois, il existe des exclusions, dont les travaux d’urgence, d’entretien, de rénovation ou de modification, ainsi qu’une grande partie des travaux de génie civil et de voirie.

Cet argent a été amassé entre juillet et décembre 2015 par le truchement des contributions des travailleurs au Fonds de congés payés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires