Des élus se mobilisent contre l’implantation d’un programme de hockey enrichi à la Polyvalente de Thetford

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Des élus se mobilisent contre l’implantation d’un programme de hockey enrichi à la Polyvalente de Thetford
Les maires de Saint-Joseph-de-Coleraine (Gaston Nadeau), Saint-Julien (Jacques Laprise), Disraeli Ville (Charles Audet), Saint-Jacques-le-Majeur (Steven Laprise), ainsi que la mairesse de Disraeli Paroisse et préfète de la MRC des Appalaches (Jacynthe Patry) Absents : les maires de Beaulac-Garthby (Jean-Sébastien Bergeron), Saint-Fortunat (Denis Fortier) et Sainte-Praxède (Jean-François Roy) (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les conseils municipaux de Disraeli Paroisse, Disraeli Ville, Saint-Fortunat, Saint-Jacques-le-Majeur, Saint-Joseph-de-Coleraine, Saint-Julien, Sainte-Praxède et Beaulac-Garthby ont adopté chacun une résolution visant à dénoncer l’implantation d’un programme de hockey Élite D-2 à la Polyvalente de Thetford à compter de l’année scolaire 2022-2023.

Ils estiment que la décision prise par le Centre de services scolaire des Appalaches (CSSA) aura un impact majeur pour la communauté du secteur sud de la MRC des Appalaches.

Ce projet, déposé il y a quelques mois, vise à offrir aux jeunes joueurs l’opportunité d’évoluer au sein d’un niveau de compétition. Le CSSA a tenu une audience sur le sujet en octobre, puis le conseil d’administration a statué en faveur, tout en soutenant que les deux programmes ont leur raison d’être et qu’ils répondent à des besoins différents.

Dans la résolution, les élus soutiennent que la Polyvalente de Disraeli a été la première à instaurer en 2003 une concentration hockey et que celle-ci a démontré ces grands avantages, tant au niveau de l’attraction et de la rétention des élèves dans la région qu’à celui de la persévérance scolaire.

Ils rappellent que l’organisation a adopté en 2014 une politique sur les projets pédagogiques particuliers et que, selon celle-ci, la pérennité et l’exclusivité d’un programme déjà en place doivent être favorisées et respectées. « Le conseil d’administration a décidé de passer par-dessus cette politique et d’inclure le hockey dans la grille horaire de la Polyvalente de Thetford. Nous avons décidé d’innover à Disraeli en offrant le cirque, le hockey et le plein air. Nous aimerions bien que chaque école ait sa particularité et ses sports », a mentionné au Courrier Frontenac le maire Charles Audet.

Ce dernier craint pour l’avenir des Gaulois et anticipe un nombre d’inscriptions à la baisse. « Il faut vraiment que le CSSA revienne sur sa décision rapidement. Les huit maires du secteur sud se sont ralliés et nous avons tous hâte d’avoir une réponse. »

Ils réclament d’ailleurs une rencontre avec les autorités du centre de services scolaire et leur demandent de suspendre cette décision le temps de trouver des alternatives afin d’en arriver à une solution où les milieux travailleraient en complémentarité.

« Je me plais à croire que l’on peut revenir en arrière et défaire cette décision. Je pense qu’il y a de la place pour tout le monde dans ce beau secteur d’activité, mais il ne faut pas que les écoles se placent en compétition entre elles. C’est regrettable. En créant ce précédent, nous pouvons croire que chaque programme est maintenant en péril. On ne se cachera pas que ce sont eux qui amènent l’achalandage dans les écoles », a conclu la mairesse de Disraeli Paroisse et préfète de la MRC des Appalaches, Jacynthe Patry.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires