Des projets porteurs et structurants pour la région

Des projets porteurs et structurants pour la région
Voici quelques membres du Comité de concertation économique des Appalaches (CCE).

THETFORD. Les membres du Comité de concertation économique des Appalaches (CCE) se sont réunis, le vendredi 31 octobre, afin de présenter les projets prioritaires de leur secteur d’activités. Au total, ce sont près de 50 projets porteurs et structurants pour la région qui ont retenu l’attention.

«Le lac-à-l’épaule a permis de confirmer certaines orientations de développement. La journée a été chargée et féconde en projets pour la poursuite de la diversification et du développement économique et social de la région. L’ensemble de ces projets nécessite un investissement de près de 120 millions $ dans des domaines aussi variés que la formation, les infrastructures, la promotion, l’agroalimentaire, la recherche et le développement, le recrutement de la main-d’œuvre et le développement des marchés», de commenter le président Marc-Alexandre Brousseau.

L’avenir des institutions locales en matière de pouvoir décisionnel et de gestion fait aussi partie des préoccupations discutées. D’ailleurs, certains projets ont déjà reçu un appui par résolution du CCE. Ces appuis initiaux sont donnés à des projets structurants pouvant avoir un impact positif sur le développement de la région. «Les projets que le CCE appuie d’ores et déjà sont l’optimisation de la carte des programmes du Cégep de Thetford, le projet de formation professionnelle en forage de puits de la Commission scolaire des Appalaches et le Centre d’expertise sur l’amiante post-exploitation du CTMP», a ajouté M. Brousseau.

Le CCE demande au député de Lotbinière-Frontenac, Laurent Lessard, de prendre acte de ces appuis et de tout faire en sorte pour que ces projets se réalisent rapidement. Les secteurs manufacturier et industriel seront également consultés, alors que les gens d’affaires de la région seront invités à se faire entendre lors d’une vaste consultation afin de bien identifier les besoins et les avenues à prioriser nécessitant un support.

«Nous aurons l’occasion de nous pencher sur les réponses de nos gens d’affaires et ainsi bonifier nos besoins dans le but de bien faire nos représentations auprès du gouvernement de Philippe Couillard », de conclure M. Brousseau.

Les projets présentés seront regroupés dans un document exhaustif qui sera déposé au gouvernement, et ce, avec l’appui de Laurent Lessard. En regroupant les différentes demandes régionales sous une même voix, le poids en sera d’autant plus important, favorisant ainsi une activité économique vigoureuse en ère postamiante. (JHS)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires