East Broughton a un nouveau directeur général

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
East Broughton a un nouveau directeur général
M. Claveau est arrivé en poste le mardi 7 juin. (Photo : Gracieuseté)

Le conseil municipal d’East Broughton a confirmé, lors de la séance publique du lundi 6 juin, l’embauche de Christian Claveau à titre de directeur général.

L’homme originaire de Saint-Henri-de-Taillon au Lac-Saint-Jean a été directeur de projets en développement rural au Honduras de 1972 à 1975 et au Niger de 1978 à 1980. Il a ensuite travaillé à la mine Opémiska de Chapais pendant trois ans.

En 1982, il est devenu maire de cette municipalité en plus d’occuper la direction générale. Il s’est présenté à l’automne 1985 aux élections provinciales pour le Parti Québécois et il est ainsi devenu député d’Ungava jusqu’en 1994.

De décembre 2000 à mai 2008, il a occupé le poste de directeur de la Corporation de développement économique de Chibougamau. Son parcours l’a mené à travailler par la suite pour une compagnie d’exploration minière dans le Nord-du-Québec pendant cinq ans, puis deux ans en Haïti et trois ans au Pérou dans le secteur du développement international.

Une fois retraité, M. Claveau a choisi de s’installer à East Broughton avec son épouse à l’automne 2018. « J’ai passé une grande partie de ma vie à travailler dans le public ou tout près. J’ai aussi œuvré dans l’entreprise privée et même à titre de propriétaire. Je connais un peu les deux mondes. J’ai eu vent que la Municipalité avait de la difficulté à recruter. En parlant avec ma femme et d’autres gens, je me suis dit pourquoi pas. J’ai soumis ma candidature. Ma santé est bonne et je suis en pleine forme. J’ai les compétences requises. Je pense que je peux encore faire quelque chose de positif pour la société dans la laquelle je vis », a-t-il mentionné au Courrier Frontenac.

Il entend s’accorder quelques semaines pour se familiariser avec les différents dossiers. « Je suis de ceux qui préfèrent prendre le temps de bien analyser les choses avant de bouger. Quand vient le moment d’aller de l’avant, nous mettons toutes les chances de notre bord pour faire le bon mouvement. Je ne suis pas le genre à paniquer facilement ni à prendre des décisions à l’emporte-pièce sans avoir fait le tour de toutes les possibilités », a-t-il dit.

Notons que M. Claveau sera appuyé par la directrice générale par intérim, Marie-France Faucher, afin d’assurer la transition.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires