Les élus disent non au harcèlement psychologique

Les élus disent non au harcèlement psychologique
Cette tournée de sensibilisation s'arrêtera dans plusieurs entreprises, institutions et organismes. (Photo : Gracieuseté)

Réunis pour l’assemblée mensuelle de la MRC des Appalaches, le 14 mars dernier, les maires du territoire ont reçu les porte-paroles de CATTARA et Se parler… D’Hommes à Hommes dans le cadre de la campagne de sensibilisation au harcèlement psychologique en milieu de travail

Unanimement, les élus ont signé, ce soir-là, un formulaire d’engagement témoignant de leur volonté de lutter contre le harcèlement psychologique et de faire en sorte que le respect des personnes soit une valeur fondamentale dans chaque municipalité.

«Cette rencontre avec le conseil constitue le début de la tournée. Tout au cours des prochaines années, nous nous proposons de rencontrer les entreprises, les institutions et les organismes communautaires afin de les inviter à s’engager eux aussi dans cette direction», a expliqué Mario Dufresne, agent de développement et de prévention à CATTARA.

La directrice de Se parler… D’Hommes à Hommes, Marie-Claude Gagné a ajouté que les deux organismes en sont à bâtir divers outils qui permettront,  à quiconque en fera la demande, de se doter d’une politique visant à prévenir le harcèlement, sans que cela devienne une corvée ou engendre des coûts que parfois certains ne peuvent se permettre de débourser.

Rappelons que Se parler… D’Hommes à Hommes intervient principalement en violence conjugale et en prévention de la violence sur le territoire, tandis que CATTARA œuvre auprès des travailleuses et travailleurs victimes de lésions professionnelles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires