Gare aux nombreux travaux routiers cet été

Gare aux nombreux travaux routiers cet été
Les automobilistes devront adapter leur conduite à proximité des différents chantiers routiers. 

THETFORD. Le retour du printemps signifie également celui des nombreux nids-de-poule. La Ville de Thetford Mines prévoit dépenser environ 1,5 million $ pour effectuer des travaux de pavage, d’entretien et de réparation des chaussées au cours des prochains mois.

Les employés municipaux et ceux à l’emploi d’entreprises privées seront à l’œuvre sur une partie des rues Saint-Georges, Sainte-Marthe, Saint-Désiré, Saint-Charles Est et Ouest, du Lac-noir, Hupé, Flintkote, de l’Église, Marchand, Boucher et du boulevard Ouellet.

Des actions sont également prévues sur une portion des chemins du Vallon, Poudrier, du Lac-Bécancour, de la Colline Est, ainsi que sur les routes Marchand, du Sabot-d’Or, Gilbert et sur la 7e avenue. De plus, un montant de 23 000 $ sera investi pour le recouvrement de la piste cyclable dans le quartier Mitchell.

Amélioration des bâtiments et des parcs

La Ville de Thetford Mines procédera aussi à la réfection de la toiture du Centre récréatif de Robertsonville et de l’accès pour personnes handicapées à l’Édifice Saint-Jean pour un total de 155 000 $.

Près de 35 000 $ serviront à l’aménagement d’un parc pour enfants dans le secteur Rivière-Blanche et plus de 43 000 $ pour la réfection de la salle de tir au poste de la Sûreté municipale. Une somme de près de 26 000 $ est aussi prévue pour l’aménagement d’un parc canin, plus de 46 000 $ pour des projets spéciaux au Service des loisirs et de la culture et près de 20 000 $ pour la réfection de la couverture des stations de pompage Ouellet et Lapierre.

Pas moins de 379 000 $ seront investis pour le remplacement des diffuseurs d’air à la Station d’épuration de la Haute-Bécancour, ainsi que pour l’acquisition et la pose d’équipements de suivi pour les ouvrages de surverse. Enfin, la Ville dépensera un peu plus de 43 000 $ pour la réfection du muret de protection des rives de la rivière Bécancour et près de 61 000 $ pour l’amélioration du centre-ville.

Une étude à 110 000 $

Le conseil municipal a budgété près de 110 000 $ pour la réalisation d’une étude visant à améliorer les méthodes de travail au sein de son département des travaux publics, du génie et de l’environnement.

Ce montant financera la deuxième phase du processus d’implantation d’un système de gestion, de communication et d’accompagnement ayant pour but d’augmenter la productivité des équipes de travail et les services offerts aux citoyens.

La première phase réalisée à l’automne au coût de plus de 20 000 $ visait à analyser la structure actuelle et à émettre des recommandations. La seconde phase permettra d’évaluer la façon dont celles-ci pourraient s’appliquer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires