La Ville et les résidents de la rue Johnson près d’une entente?

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
La Ville et les résidents de la rue Johnson près d’une entente?
Le secteur rural de la rue Johnson à Thetford Mines (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le conseil municipal de Thetford Mines a autorisé la signature d’un protocole d’entente pour le prolongement du réseau d’égout sanitaire de la rue Johnson. Ce projet concerne 32 propriétés situées dans le secteur rural à proximité du réseau existant.

En mai 2015, le Service des travaux publics, du génie et de l’environnement avait fait parvenir des avis de non-conformité puisque les installations septiques de 42 propriétés ne respectaient pas le Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées. Quelques citoyens avaient alors décidé de se conformer en investissant dans leur système d’égout individuel, mais il en reste encore aujourd’hui un peu plus d’une trentaine pour qui la problématique perdure.

Le prolongement du réseau est évalué à 1,1 million $. La Municipalité s’est engagée à accorder un soutien financier équivalent à 5,7 % de la valeur réelle des travaux de construction et pouvant atteindre un maximum de 63 053 $. Les propriétaires impliqués se partageront le reste de la facture.

Les frais reliés aux activités de conception, de mise en plan, de rédaction de devis, de demande d’autorisation auprès du ministère de l’Environnement, de préparation des documents d’appel d’offres, ainsi que de surveillance des travaux seront quant à eux payés à même les fonds généraux de la Ville pour l’année 2019.

Le temps presse

Pour que ce projet se réalise, la Ville doit obtenir rapidement la signature des personnes concernées. «La première chose à faire était que le conseil approuve ce protocole d’entente. Nous devons maintenant obtenir la signature de la totalité des propriétaires pour que cela fonctionne, mais nous avons l’information qu’ils sont tous volontaires», a mentionné le directeur général Olivier Grondin.

Ce dernier a toutefois précisé que la démarche doit être complétée très rapidement. «Nous sommes un peu limités dans le temps. Nous avons déjà obtenu deux extensions de la part de l’entrepreneur général qui maintient son prix jusqu’en février. Donc, nous nous devons d’obtenir toutes les signatures pour que l’on puisse confier le contrat.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires