L’Association des riverains du Grand lac Saint-François change de nom

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
L’Association des riverains du Grand lac Saint-François change de nom
Le président de l'APPGLSF, Michel Fournier (Photo : Gracieuseté)

L’Association des riverains du Grand lac Saint-François change d’appellation. Fondée il y a une vingtaine d’années, elle poursuivra désormais ses activités de sensibilisation en tant qu’Association pour la protection du Grand lac Saint-François (APPGLSF).

« Ce lac ne nous appartient pas. Il est à tous ceux qui le fréquentent, que ce soit les villégiateurs du parc national de Frontenac, les navigateurs des marinas privées, les marins d’un jour, les propriétaires de chalet ainsi que les citoyens des municipalités riveraines ou éloignées. Il est un bien collectif national », a déclaré le nouveau président, Michel Fournier, par voie de communiqué. 

Il a rappelé que les unions riveraines avaient été créées à l’époque pour revendiquer des services municipaux tels que l’entretien des chemins en été comme en hiver et la cueillette des ordures. « Ces problèmes sont chose du passé et les questions environnementales ont pris le dessus. »

M. Fournier insiste toutefois pour partager les responsabilités entre tous les usagers et les municipalités riveraines qui devront se donner de nouvelles règles concernant l’accès au lac, la vie sur les rives et l’utilisation du sol comme de l’eau. Il estime que tous les problèmes liés au Grand lac Saint-François doivent être nommés et relayés aux responsables politiques. 

À cette fin, les publications seront au cœur des actions de l’APPGLSF qui compte enquêter, proposer et communiquer ses pistes de solution. Notons qu’elle est à reconstruire et à mettre à jour son site Internet ainsi que sa page Facebook afin d’y inclure les associations de Saint-Joseph-de-Coleraine et d’Adstock.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires