Le nouveau CLSC sera situé au coin des rues Notre-Dame Ouest et Pie-XI

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Le nouveau CLSC sera situé au coin des rues Notre-Dame Ouest et Pie-XI
Voici l'esquisse du futur bâtiment. (Gracieuseté - Phanie Richard Concept)

Après des mois d’attente, l’endroit où sera relocalisé le Centre local de services communautaires (CLSC) Frontenac de Thetford Mines est finalement connu. La nouvelle construction, évaluée à plus de 10 millions $, sera annexée au bâtiment situé au 257 rue Notre-Dame Ouest. Celui-ci abrite, entre autres, le cabinet d’avocats Paradis Dionne & Associés.

Le projet retenu a d’ailleurs été déposé par une entreprise à numéro représentée par Me Ghislain Dionne. « Celui-ci rencontrait tous les critères du devis d’appel d’offres, que ce soit le nombre de mètres carrés demandés, la volonté d’avoir un bâtiment moderne avec une fenestration suffisante, le besoin en nombre de cases de stationnement ainsi que le secteur visé », a mentionné au Courrier Frontenac le directeur des Services techniques au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), Bernard Tremblay.

Le nouveau CLSC aura une superficie de 3087 mètres carrés répartis sur quatre étages. Un minimum de 75 places de stationnement sera disponible à l’arrière de l’immeuble. Une partie de terrain appartenant à la Société minière Asbestos a également été acquise par le promoteur, plus précisément celui se trouvant à côté du petit garage en brique rouge de l’autre côté de la rue Notre-Dame, permettant ainsi l’aménagement de 80 cases supplémentaires.

Gracieuseté – Phanie Richard Concept

 

Questionné sur l’emplacement choisi pour établir le CLSC, il a précisé avoir regardé avec la Ville et sa direction générale où se trouvaient les meilleurs endroits pour réaliser ce projet. « Évidemment, nous ne pouvions pas nous limiter à deux rues parce que nous n’aurions pas eu de soumissionnaires. Nous sommes persuadés qu’il s’agit d’un secteur acceptable socialement. D’ailleurs, nous avions à l’époque un périmètre beaucoup plus grand et la Ville nous a demandé de le rétrécir, ce que nous avons fait. »

L’entente prévoit un bail de location s’échelonnant sur une période de 15 ans. Pour M. Dionne, ce projet était une occasion à saisir. « Le propriétaire du bâtiment où nous sommes m’a demandé si je voulais soumissionner avec lui pour le projet de relocation du CLSC puisque j’avais déjà travaillé sur celui de Travaux publics Canada dans l’immeuble Dominus sur le boulevard Frontenac. Ça m’a semblé intéressant comme projet et investissement. »

Il espère une première pelletée de terre après les vacances de la construction. Notons que le transfert des services et des employés est toujours prévu pour la fin de l’année 2023.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacques Drouin
Jacques Drouin
4 mois

Le stationnement va être où ?

alain perron-grondin
alain perron-grondin
1 mois

À l’autre bout de la Ville qui n’a aucun transport en commun……..vraiment  »génial » comme localisation et comme espaces de stationnement…………..???? Un CLSC doit etre proche des gens et non LOIN du monde… Encore un Non SENS ou plutot du lobbying dans le style de la  »nouvelle » SAQ de Thetford…. DÉCEVANT comme localisation ou organisez des transports…..c’est vrai, le transport communautaire c’est pas trop le fort de notre Ville, de ce Conseil Municipal….