L’école St.Patrick’s Elementary de nouveau championne du recyclage de piles

Communiqué

L’école St.Patrick’s Elementary de nouveau championne du recyclage de piles
Les élvès ont amassé un total de 2 906 kg de piles usagées. (Photo : gracieuseté)

Les élèves de la St.Patrick’s Elementary School à Thetford Mines sont les jeunes championnes et champions du concours national de recyclage de piles organisé par ENvironnement JEUnesse et Appel à Recycler. Pour une quatrième année consécutive, l’école remporte le grand prix de 2 000 $ pour avoir amassé au total 2 906 kg de piles usagées.

« Je suis fier de mes élèves. Ils ont montré leur dévouement aux questions environnementales et nous ont donné l’occasion de réinvestir cette bourse encore une fois dans des actions environnementales chez nous. Nous aimerions prévoir une sortie avec les élèves pour visiter l’écocentre ou le centre de tri des piles et encore mieux comprendre la gestion des déchets », explique David Piperno de la St.Patrick’s Elementary School.

Cette année, 217 écoles, cégeps et institutions scolaires ont relevé le défi du concours de recyclage de piles. Pendant ce temps, 23,5 tonnes ont été récupérées. Depuis le début de sa participation, l’école primaire St.Patrick’s Elementary a amassé plus de 18 tonnes de piles usagées.

« Recycler des piles est un geste simple qui permet d’avoir un impact concret et immédiat sur l’environnement, souligne Catherine Gauthier, directrice générale d’ENvironnement JEUnesse. Le résultat de cette année est formidable. En longueur équivalente en piles AA, ce sont 850 000 piles. Ça couvre la distance entre Thetford Mines et Plessisville! La première année du concours, nous avions amassé cinq tonnes, on ne se serait pas rendu à Black Lake. Aujourd’hui, on peut dire qu’on a fait du chemin. Plus de 150 tonnes récupérées en six ans, on évite des dégâts écologiques tout en éduquant les jeunes à la récupération. »

Les prix attribués aux écoles sont réinvestis dans des projets environnementaux tels que la mise en place d’îlots de tri pour éviter l’enfouissement, la création de jardins éducatifs, l’achat de bacs de recyclage et de compostage, et du matériel de sensibilisation au traitement écologique des déchets.

« Avec tous ces objets électroniques qui nous entourent, les piles et les batteries prennent de plus en plus de place dans nos vies. Les piles usagées sont toutes petites et leur taille cache un grand danger. Elles ne doivent pas prendre le chemin du dépotoir ou du centre de tri, car elles peuvent causer des feux ou des écoulements toxiques pour l’environnement. Il est inspirant que des jeunes de partout au Québec se soient investis avec autant d’énergie dans le concours qui permet la sensibilisation autant que la prévention », mentionne Chada Ben Allal, coordonnatrice marketing chez Appel à Recycler.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert Farquharson

Felicitation!