L’église Ste-Marthe et son presbytère vendus

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
L’église Ste-Marthe et son presbytère vendus
L'église Ste-Marthe deviendra un lieu profane le mois prochain. (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

La Fabrique de la paroisse Saint-Alexandre a vendu l’église Ste-Marthe et son presbytère pour la somme de 375 000 $. Elle a ainsi accepté l’offre soumise par la Maison funéraire Gamache et Nadeau de Thetford Mines.

Cette transaction est le résultat d’une réflexion entamée depuis plus d’un an sur l’usage des biens de la paroisse et des coûts qui y sont reliés. La Fabrique avait constaté qu’une seule église était suffisante pour répondre aux besoins actuels.

«La décision comme telle de vendre l’église Ste-Marthe est effective seulement depuis juin. Nous avons reçu une offre d’achat au cours des mois qui ont suivi. L’acte de désacralisation des lieux est prévu le 18 novembre pour une prise de possession le 31 décembre. Il s’agit d’une exigence de la loi de l’Église et de la loi civile», a mentionné l’abbé Jean-Luc Laflamme.

D’ailleurs, Mgr Marc Pelchat, vicaire général, présidera l’eucharistie pour l’occasion à compter de 10 h 30. C’est à ce moment que la désacralisation se fera. Le bâtiment deviendra alors un lieu profane.

Les citoyens pourront tout de même fréquenter l’endroit jusqu’en juin 2019 puisque l’acheteur a offert gracieusement de continuer les activités de culte quelques mois supplémentaires. «Nous avons consulté les gens qui donnent du temps à l’église et ils ont accepté l’offre de la maison funéraire. Nous allons tenir seulement la messe du dimanche et quelques rencontres. Il n’y aura plus de baptêmes ni de funérailles. De toute façon, il y en avait déjà très peu», a ajouté le curé.

En ce qui concerne l’église St-Alphonse, qui était également disponible à un quelconque projet, celle-ci conservera sa vocation. «Comme c’est le seul endroit qui nous restera pour le culte, nous en avons besoin. Cela n’empêche toutefois pas la tenue d’autres activités d’ordre culturelle ou communautaire», a précisé Jean-Luc Laflamme.

Projets à venir

Par voie de communiqué, le président de la Maison Gamache et Nadeau, François Gamache, a indiqué que l’église continuera de rassembler la population dans le cadre d’activités culturelles et communautaires, entre autres. Une annonce concernant l’ensemble d’un nouveau projet en ce sens sera faite au cours de la prochaine année.

«Nous croyons que ce bâtiment distinctif mérite une attention particulière afin de conserver son caractère unique tout en répondant à différents besoins. À l’heure actuelle, nous sommes en mesure d’annoncer que la section du presbytère gardera ses fonctions d’habitations. Cette partie du bâtiment ayant façade sur la rue Turcotte sera subdivisée et mis au goût du jour. Ces nouvelles unités d’habitation dans un quartier résidentiel fort apprécié seront disponibles d’ici la fin de l’année 2019», peut-on lire.

Quelques chiffres

Églises vendues :

– St-Noël : 200 000 $

– St-Maurice : 300 000 $

– Notre-Dame : 35 000 $

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marie Ginette Bergeron
Marie Ginette Bergeron
4 années

J’ai une bonne question Où sera dirigé la soirée de prière qui avait lieu tous les mardi soir merci de prendre le temps de me répondre