L’environnement, une priorité pour le conseil municipal de Beaulac-Garthby

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
L’environnement, une priorité pour le conseil municipal de Beaulac-Garthby
Le nouveau maire Jean-Sébastien Bergeron  (Photo : Gracieuseté - Lynn Gosselin)

L’environnement figure au haut de la liste des priorités du nouveau conseil municipal de Beaulac-Garthby au cours du présent mandat.

Le maire Jean-Sébastien Bergeron a mentionné au Courrier Frontenac que l’une des premières décisions qui ont été prises a été d’accorder un contrat visant à restaurer l’étang d’épuration situé à proximité du lac Aylmer.

« Il n’a jamais été vidé de ses boues. C’est terrible. Nous allons le remettre à neuf dès ce printemps. Les étangs pour le traitement des eaux usées autour du lac Aylmer, ce sont nos égouts et il faut que ce soit nettoyé. C’est important. Le coût devrait se chiffrer à 60 000 $ maximum. »

Le deuxième dossier d’importance à son avis est celui de l’eau potable. « Nous sommes souvent en avis d’ébullition et en pénurie d’eau depuis six ans. Nous avons commencé à parler avec les députés de la région et nous attendons l’autorisation du ministère de l’Environnement afin de pouvoir établir une station d’eau à l’endroit que nous avons choisis. Nous ignorons pour le moment les coûts reliés au projet. »

Le maire Bergeron et son équipe ont l’intention de s’assurer que les installations de base appartenant à la Municipalité soient propres et conformes. « Nous sommes très conscientisés entourant la protection de l’environnement parce que c’est cela qui attire des gens chez nous. La revitalisation du milieu fait également partie de nos priorités », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Normand Lemieux
1 année

La vidange des étangs aérés est essentielle pour assurer le bon fonctionnement du dispositif. Autrement, il y a de fortes chances que l’effluent de la station d’épuration finisse par ne plus être conforme aux standards du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.
La mesure du niveau des boues est la façon toute désignée de déterminer le moment où il faut vidanger les étangs aérés et d’obtenir une estimation du volume des boues pour les règlements d’emprunt souvent nécessaires pour payer les travaux.