Mécanique Analytique est acquise pour 65 M$

THETFORD – L’entreprise Mécanique Analytique, désignée dans le marché sous l’appellation Analytical Flow Products (AFP), a été acquise au cours des derniers mois par la société mondiale d’ingénierie IMI, moyennant des considérations de plus de 65 M$. 

AFP a été fondée en 2007 par André Fortier et Yves Gamache. L’entreprise située sur la rue Jalbert se spécialise dans la conception de systèmes de valves ultrasophistiqués. Plus précisément, AFP est une firme qui développe du matériel et des méthodes analytiques innovantes dans le domaine des valves de chromatographie. Précisons que la chromatographie est une technique de séparation des constituants d’un mélange liquide ou gazeux. Elle est notamment utilisée dans les industries pharmaceutique et pétrolière.

Messieurs Gamache et Fortier se sont lancés dans le domaine en investissant 5 M$ de capitaux exclusivement privés. « À ce moment, il n’y avait pas eu d’innovation dans cette industrie depuis 60 ans », note M. Gamache.

C’est la multinationale IMI qui s’est portée acquéreuse de l’entreprise high-tech thetfordoise. Étant à l’affût de nouvelles technologies pour maintenir sa position dominante dans l’industrie, IMI a étudié la candidature d’une centaine d’entreprises un peu partout sur le globe afin d’effectuer une nouvelle acquisition.

IMI a en fait acquis la propriété intellectuelle d’AFP, via sa division Norgren. « En étant choisis, nous avons démontré que nous sommes le leader mondial dans l’industrie des valves de chromatographie. Nous avons mis au point une technologie phare, la meilleure au monde », explique M. Gamache en ajoutant qu’AFP détenait 14 brevets dans le domaine.

L’entreprise thetfordoise a conservé ses relations d’affaires et ses employés, soient une quinzaine d’ingénieurs, physiciens et chimistes. « Il s’agit d’une alliance stratégique, poursuit M. Gamache, dorénavant v-p au développement des technologies pour Norgren-AFP. Nous pouvons maintenant mieux nous consacrer à notre spécialité : le développement technologique et la recherche appliquée. » Le bureau de Thetford est ainsi le principal centre de recherche de la division.

« Cette transaction procure des retombées financières pour la région et une garantie d’emplois spécialisés. On parle d’investissements étrangers qui dépassent les 3 M$ annuellement », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires