Ouverture des sentiers de motoneige dans la région

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Ouverture des sentiers de motoneige dans la région
Environ 360 kilomètres de sentiers sont entretenus par les clubs de motoneige d'Adstock et Beauce-Frontenac. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les motoneigistes peuvent depuis le 6 janvier parcourir les quelque 40 kilomètres de sentiers balisés sous la responsabilité du Club de motoneige d’Adstock.

Un nouveau tracé de quatre kilomètres a été aménagé cette année dans le secteur du mont Adstock (parcours numéro 25) en raison de la perte d’un droit de passage et de la construction du Domaine Escapad.

« Nous avons obtenu une aide financière totalisant 50 000 $ de la part de la Municipalité, du Domaine Escapad et du Groupe Profectus. Grâce à eux, les coûts pour notre club ont été limités à 25 000 $ », a mentionné au Courrier Frontenac le président Laurier Blanchette. 

En date du 9 décembre, 310 personnes s’étaient procuré un droit d’accès, soit l’équivalent de l’année dernière. Après cette période, les coûts sont plus élevés. M. Blanchette s’attend tout de même à ce que le nombre de membres tourne autour des 325 d’ici les prochaines semaines. 

Quant aux droits de passage, le défi de les conserver demeure bien présent. « Il y a de plus en plus de terres cultivées et d’agriculteurs qui les améliorent. Nous avons été obligés d’installer des clôtures à certains endroits afin de continuer de pouvoir circuler et pour permettre aux propriétaires de contrôler leur bétail », a-t-il dit.

Pour sa part, le président du Club de motoneige Beauce-Frontenac, Aurèle Rodrigue, s’attend à ce que l’ensemble du réseau de 320 kilomètres sous sa responsabilité soit accessible dans la semaine du 10 janvier. En date du 6 janvier, 70 % des sentiers étaient ouverts. « L’an dernier, nous avions terminé autour du 1er janvier. Si nous n’avions pas eu de pluie, la saison aurait été bien partie. »

Son club a dû investir une certaine somme d’argent cette année pour détourner un tronçon d’environ un kilomètre dans le secteur de la Coulée d’Or à la suite de la perte d’un droit de passage.

À ce jour, environ 900 personnes ont acquis un droit d’accès, soit l’équivalent de l’an dernier. M. Rodrigue s’attend à une belle saison de motoneige, mais il déplore la fermeture des salles à manger en raison de la pandémie. « Nos membres en paient le prix eux aussi. Je vous dirais que partir dans les sentiers et ne pas pouvoir rentrer quelque part pour se réchauffer, ce n’est pas plaisant. J’espère que ça va rouvrir bientôt. »

Il a profité de l’occasion pour rappeler aux motoneigistes l’importance de respecter la signalisation, les limites de vitesse et les propriétaires terriens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires