Population et revenus moyens : encore de grandes disparités en Chaudière-Appalaches

Population et revenus moyens : encore de grandes disparités en Chaudière-Appalaches

Le dernier bulletin de l’Institut de la statistique du Québec faisant le portrait de Chaudière-Appalaches démontre encore des différences importantes entre les MRC de la région.

Au niveau de l’accroissement moyen de la population entre 2011 et 2014, les MRC près de la ville de Québec ont enregistré les augmentations les plus élevées.

La Nouvelle-Beauce mène le bal avec une hausse de 11,3 % de sa population. Les MRC de Lotbinière (10,5 %), Bellechasse (8,9 %) et Lévis (6,5 %) ont aussi connu une croissance à ce niveau.

Avec 5,9 %, la MRC Beauce-Sartigan est la seule avec un pourcentage positif comme territoire plus éloigné de la Capitale-Nationale.

Si la MRC Robert-Cliche a conservé une certaine stabilité dans sa population (- 0,2 %), ce n’est pas le cas pour les MRC des Appalaches (- 2,9 %), l’Islet (- 4,4 %), Montmagny (- 5,1 %) et les Etchemins (- 9,5 %).

Avec une proportion inférieure à 16 % de personnes âgées de 65 ans et plus, les MRC de la Nouvelle-Beauce et Lévis apparaissent plus jeunes que les autres territoires supralocaux en Chaudière-Appalaches. La Nouvelle-Beauce se démarque d’ailleurs par la proportion de jeunes de moins de 20 ans la plus élevée à 23,4 %.

Écart entre les sexes

En Chaudière-Appalaches, le revenu d’emploi médian des travailleurs âgés de 25 à 64 ans s’est accru de 3 % en 2013 pour s’établir à 39 423 $. Toutes les MRC ont profité de cette croissance à divers degrés (voir tableau).

Sur l’ensemble de ces territoires, le salaire moyen des hommes est supérieur à celui des femmes. L’écart le plus grand se trouve dans les Etchemins où le revenu des femmes est inférieur de 37,5 %. L’Islet et Beauce-Sartigan ferment le podium avec 31 %.

Moins de faibles revenus

En 2012, 3,9 % des familles en Chaudière-Appalaches se trouvaient en situation de faible revenu. Notre région possède la meilleure statistique à ce niveau, la moyenne provinciale étant de 8,3 %.

À 5,9 %, c’est dans les Appalaches que l’on trouve le plus de familles à faible revenu. Le taux le plus faible a été enregistré à Lévis à 2,8 %. De 2008 à 2012, toutes les MRC ont connu des baisses par rapport aux faibles revenus familiaux.

Quelques données sur Chaudière-Appalaches

15 073 km2

Superficie en terre ferme

136

Nombre de municipalités

419 800

Nombre de résidents au 1er juillet 2014

5,1 %

Pourcentage de la population du Québec

43,8 ans

Âge moyen de la population

211 467

Nombre de résidents masculins

208 288

Nombre de résidents féminins

* Source : Institut de la statistique du Québec 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires