RAD Technologies vendue à une entreprise de Victoriaville

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
RAD Technologies vendue à une entreprise de Victoriaville
Cette acquisition devrait permettre à l'entreprise située sur le chemin de l'Aéroport d'accélérer sa croissance. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

L’entreprise GRYB de Victoriaville, qui conçoit et fabrique des solutions complètes d’attachements pour machinerie lourde, a annoncé l’acquisition de RAD Technologies de Thetford Mines, de Dalkotech de Sherbrooke et d’Eco-Trak de Donnacona. Ces transactions s’inscrivent dans le cadre d’un vaste plan d’expansion.

La manufacturière existe depuis 2007, mais depuis 2015, elle a mis la main sur plusieurs compagnies telles que Bateman Manufacturing en Ontario, Winkle Industries en Ohio, Serco Loaders au Minnesota, en plus du démarrage d’une nouvelle usine, soit Shearex à Roxton Falls.

« Avec ces trois nouvelles acquisitions, nous sommes rendus à huit entreprises au total. Nous avons commencé les discussions avec le propriétaire de Dalkotech, Jean-Guy Dalton, qui possédait aussi RAD Technologies il y a un an. Il souhaitait prendre sa retraite », a mentionné au Courrier Frontenac l’un des quatre actionnaires, Rémi Beaudoin.

Il estime que l’acquisition des trois entreprises permettra à GRYB de renforcer sa position de leader de son industrie. « Nous sommes habitués de travailler avec le réseau des vendeurs, alors que Dalkotech et RAD Technologies c’est avec celui des grands manufacturiers. Quant à Eco-Trak, le but était d’amener notre entreprise vers la technologie. Cette transaction vient complémenter l’aspect machinerie lourde et des systèmes de balance pour les chargeurs sur roue ou les systèmes de creusage 2D. Pour nous, cela est très intéressant et s’inscrit dans une volonté d’offrir toujours plus d’attachements et de produits à nos clients. »

RAD Technologies compte environ 300 travailleurs. M. Beaudoin a affirmé que cette acquisition permettra de propulser l’usine vers une croissance plus rapide en plus d’assurer la pérennité des emplois.

Notons qu’au cours des dernières années, GRYB a connu une forte croissance organique et par acquisition, passant d’un volume de vente de 3,5 millions $ en 2015, avec 20 employés, à maintenant plus de 250 millions $. À la suite des transactions, elle comptera près de 1000 employés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jean-francois grondin

Dire que quand j’avais passé une entrevue en 2010, à l’époque, GRYB était dans une chambre chez M. Beaudoin avant de déménager sur la Grande ligne à victo…Tout de même incroyable le chemin parcouru!