Redevances éoliennes : Saint-Jean-de-Brébeuf reçoit enfin son chèque

Redevances éoliennes : Saint-Jean-de-Brébeuf reçoit enfin son chèque
Les onze éoliennes installées sur le territoire de Saint-Jean-de-Brébeuf ont permis à la Municipalité de mettre la main sur un montant de plus de 110 000 $ après une première année d'exploitation. 

Saint-Jean-de-Brébeuf a finalement reçu le chèque des redevances éoliennes pour la période du 7 décembre 2013 au 31 décembre 2014. Le montant de 110 612 $ a d’ailleurs déjà un grand impact sur les finances de la petite localité.

Dans l’entente signée avec la compagnie éolienne Invernergy, la Municipalité devait recevoir 1500 $ par mégawatt (chaque structure produit 2,3 MW d’énergie), en plus de 1 % des profits de la production des éoliennes du parc des Moulins. Saint-Jean-de-Brébeuf a donc reçu 37 950$, en plus des 72 662 $ équivalents à 1 % des profits des 11 éoliennes installées sur son territoire.

«C’est certain que nous sommes satisfaits. Nous avions budgété 95 000 $ pour cette année alors le reste ira dans les surplus accumulés de la Municipalité. Ça fait partie de nos sources de revenus et ce sera ainsi pour encore plusieurs années. L’idée n’est pas de dépenser plus, mais c’est certain que ça va aider pour des projets comme la réfection de l’ancienne église», a expliqué le maire Ghislain Hamel.

«Nous nous sommes aussi dit que tant qu’à avoir les éoliennes dans le paysage, nous allons investir l’argent sur les routes, alors il y a des montants qui vont aller là dans les prochaines années», a-t-il ajouté.

Outre les redevances, Saint-Jean-de-Brébeuf devrait aussi recevoir un remboursement pour la réfection du chemin Craig qui a été endommagé lors des travaux d’installation des éoliennes en raison du fort achalandage sur le tronçon. «Nous ne savons pas encore quel sera le montant, mais il devrait couvrir une bonne partie des travaux. De toute façon, nous devions le réparer même sans cet argent», a mentionné le maire.

Par ailleurs, la Municipalité devrait désormais recevoir des paiements trimestriels. «C’est comme ça que le contrat avait été négocié entre les trois maires concernés et la compagnie éolienne; un chèque après un an d’exploitation et par la suite, des paiements récurrents tous les trois mois. Le prochain devrait arriver le 31 mars. C’est ainsi parce que la compagnie devait attendre d’être payée par Hydro-Québec», a précisé M. Hamel. Le montant de base, soit le 1500 $ par MW, sera indexé au coût de la vie pour le reste des 19 années que durera encore l’entente.

Mentionnons qu’au moment d’écrire ces lignes, la Ville de Thetford Mines et Kinnear’s Mills n’avaient toujours pas reçu leur argent. Thetford Mines avait toutefois une rencontre prévue à cet effet ce mercredi 18 février.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires