Stationnements publics des hôpitaux : Québec impose des changements

Stationnements publics des hôpitaux : Québec impose des changements
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS) se conforme à la demande du gouvernement concernant la politique d’utilisation et de gestion des espaces de stationnement. Dès le 30 novembre, la gratuité de stationnement passera de 15 à 30 minutes et le tarif maximal journalier sera applicable au bout de quatre heures.

L’an dernier, Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, avait signifié des amendements concernant la politique de stationnement dans les divers centres hospitaliers au Québec.

Lors de l’assemblée publique tenue à Lévis le 19 octobre, Bernard Tremblay, directeur du service technique au CISSS, a affirmé que deux articles n’étaient pas conformes.

Dès le 30 novembre, la période de gratuité du stationnement, pour les visiteurs, passera de 15 à 30 minutes. Le centre intégré doit aussi moduler sa tarification maximale pour une journée. De plus, le tarif maximal, qui est atteint après trois heures, le sera dorénavant après la quatrième heure.

Ces changements touchent les stationnements réservés au public du CRDP de Charny, Centre Paul-Gilbert, CHSLD et UMF de Saint-Romuald et les hôpitaux de Lévis, Montmagny, Thetford Mines et Saint-Georges.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires