Le temps de réfléchir et d’agir ensemble

Le temps de réfléchir et d’agir ensemble

Une quarantaine de personnes ont participé au premier rendez-vous régional sur l’avenir des églises de la région.

Crédit photo : Gracieuseté

C’est sous le thème «Le temps de réfléchir et d’agir ensemble» que s’est tenue la soirée d’information sur l’avenir des églises de la MRC des Appalaches, le mardi 30 octobre dernier.

Préoccupés par l’avenir et parfois par l’absence d’avenir de ce bâtiment phare au cœur des villages et des quartiers, la quarantaine de participants à ce premier rendez-vous régional sur le patrimoine religieux ont exprimé leurs besoins d’être mieux renseignés, outillés et accompagnés dans leur démarche de réflexion.

Nourris par les présentations du Conseil du patrimoine religieux du Québec, du diocèse de Québec et de la MRC sur l’état de situation des transformations d’églises, les gens présents ont donc partagé leurs inquiétudes et leurs attentes à l’égard des différents partenaires impliqués dans ce dossier.

Le portrait

La recherche de nouvelles vocations est un défi auquel chaque communauté est confrontée. Des 34 églises et chapelles inventoriées par la MRC dans les 19 municipalités, onze ont été vendues, dont trois aux Municipalités de Sainte-Clotilde-de-Beauce, Saint-Jean-de-Brébeuf et Kinnear’s Mills, sept au privé et une dernière à une coopérative. Elles ont été converties en centre communautaire multifonctionnel, en lieu d’habitation ou en centre d’affaires.

Dans certains bâtiments, différents usages peuvent cohabiter, même s’ils demeurent la propriété du monde religieux. Pensons aux églises qui sont situées sur des sites patrimoniaux et touristiques comme à Kinnear’s Mills et Saint-Jacques-de-Leeds. Six communautés cherchent à très court terme une nouvelle vocation à leur église jugée excédentaire ou déjà fermée.

Les besoins

C’est dans la recherche de nouveaux usages que les Fabriques et les Municipalités ont besoin d’être nourries d’idées innovantes pour sauvegarder ces bâtiments chargés d’histoire. En plus d’être informées des projets inspirants réalisés ailleurs au Québec et des programmes d’aide financière et autres ressources techniques disponibles, elles veulent être accompagnées dans l’identification des besoins de chacun de leur milieu. Pour celles qui sont déjà bien dotées de salles communautaires, la transformation de l’église en centre multifonctionnel n’est définitivement pas une solution.

Les participants présents à la première soirée d’information organisée par la MRC des Appalaches ont reconnu l’importance de travailler ensemble, d’impliquer les élus municipaux et de mobiliser l’ensemble des citoyens dans la démarche de réflexion. D’autres rencontres d’information seront organisées dans un avenir rapproché.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar