Il y a 75 ans : décès de 7 mineurs à Thetford Mines

Il y a 75 ans : décès de 7 mineurs à Thetford Mines
Mine Bell Asbestos à cette époque

THETFORD – Le terrible accident survenu il y a 75 ans, soit le 7 décembre 1938 à la mine Bell Asbestos, a coûté la vie à sept mineurs et a marqué toute une population.

Ludger Aubut (46 ans), Edmond Emery (43 ans), Donat Grégoire (42 ans), Albert Lemieux (37 ans), Louis Nadeau (54 ans), Joseph Perron (44 ans) et Adolphe Théberge (35 ans) ont péri dans ce drame.

L’accident est survenu alors que plus d’une vingtaine de mineurs étaient au travail à l’entrée du tunnel. Soudainement, une partie du mur du tunnel s’écroula alors que ceux-ci étaient à nettoyer l’entrée des débris accumulés par une précédente explosion de dynamite.

Une équipe de neuf hommes travaillaient dans le tunnel, sur cette équipe, sept se trouvèrent emmurés, mais Philippe Nadeau et Gérard Morin ne furent pratiquement pas blessés. M. Nadeau a mentionné que le rideau de poussière qui s’engouffra dans le tunnel au moment de l’éboulis le projeta à une certaine distance ce qui le sauva. De son côté, M. Morin travaillait sous l’un des wagonnets de minerais, lequel le protégea contre la masse croulante.

La population a rendu un émouvant témoignage de sympathie aux sept malheureuses victimes de la tragédie minière. Des milliers de personnes se tinrent aux abords de l’église et le long du parcours où devait passer le cortège.

Edmond Emery, Louis Nadeau et Joseph Perron, trois vétérans de la Première Guerre mondiale eurent les honneurs militaires, leur cercueil fut recouvert du drapeau britannique et leur dépouille portée par des militaires. Adolphe Théberge qui avait déjà suivi l’entraînement militaire au manège eut les mêmes honneurs. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ronald Grégoire
Ronald Grégoire
2 années

J’aurais aimer avoir plus de détails de cet accident, exemple rapport du coronaire, mon grand-père Donat Grégoire faisait partie des victimes.