Le communautaire souligne la semaine de sensibilisation aux maladies mentales

Communiqué

Le communautaire souligne la semaine de sensibilisation aux maladies mentales
Florence K présentera une conférence le 5 octobre. (Photo : gracieuseté)

Les trois organismes communautaires œuvrant auprès des personnes vivant avec un trouble mental ou leurs proches dans la MRC des Appalaches souligneront, pour la 28e année, la semaine de sensibilisation aux maladies mentales entre le 2 et le 8 octobre. Pour l’occasion, une conférence de Florence K sera présentée le 5 octobre à 19 h à L’Espace culturel Le Vitrail.

« II y a de ces moments où l’on peut avoir I’impression de patauger dans une boue solide, presque opaque, à travers laquelle la lumière peine à passer. Et pourtant, lorsqu’on s’y attarde un peu, combien de fois ferons-nous nos initiatives les plus courageuses, nos créations les plus belles, nos décisions les plus sages au moment où nous sommes nous-mêmes couverts de boue, lorsque nous nous retrouvons dans la merde jusqu’au cou? » 

Ces mots sont ceux que la musicienne et écrivaine a choisis dans son livre « Buena Vida » pour parler de son expérience personnelle de la maladie mentale. Fin 2011, au sommet d’une carrière artistique prometteuse, jeune maman d’une petite fille, elle fait connaissance bien malgré elle avec I’insomnie chronique, I’anxiété ainsi qu’avec la dépression majeure et la psychose. « Cette période de ma vie, que je surnomme I’abysse, me mène jusqu’à l’hospitalisation, puis sur le long chemin du rétablissement et enfin de l’équilibre », souligne-t-elle.

Les objectifs de l’implication des trois organismes lors de cette semaine de sensibilisation aux maladies mentales sont de faire connaître leurs services. La Croisée est un regroupement d’information, de support et d’accompagnement pour les familles et les proches des personnes atteintes. Quant au Havre, il s’agit d’un regroupement d’entraide pour les personnes atteintes. Pour sa part, L’Intervalle est un organisme d’hébergement et de transition pour les personnes atteintes d’un trouble mental.

Enfin, le dernier objectif est de promouvoir, auprès de la population, l’espoir d’un rétablissement ainsi que de vivre avec une bonne santé mentale malgré la maladie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires