«De l’éducation de son peuple dépend le destin d’un pays» — Benjamin Disraeli

«De l’éducation de son peuple dépend le destin d’un pays» — Benjamin Disraeli

Avec les coupures annoncées dans le monde scolaire québécois, les fusions des commissions scolaires et les négociations des conventions collectives dans le secteur public, le comité de parents de la Commission scolaire des Appalaches (CSA) tient à manifester ses inquiétudes concernant d’éventuelles coupures au niveau des services aux élèves.

Ayant pris connaissance des propositions du gouvernement via les représentants du Syndicat de l’enseignement de l’amiante en vue du renouvellement de la convention collective des enseignants, le comité est particulièrement préoccupé par certaines propositions qui auront un impact direct sur nos enfants.

Les compressions budgétaires ayant déjà commencé à affecter les services dans nos écoles, il devient donc impératif de prendre position et de refuser notamment : 

–      d’augmenter le nombre d’élèves par classe,

–      de ne pas tenir compte des élèves en difficulté lors de la formation des groupes,

–      de donner l’opportunité aux commissions scolaires de diminuer les services aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage,

–      de couper dans les budgets alloués aux classes à plus d’un niveau,

–      d’éliminer les balises servant à cibler et accompagner les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage,

–      d’éliminer des postes en orthopédagogie au primaire et 600 postes d’enseignants ressources au secondaire,

–      d’éliminer la liste des écoles en milieu défavorisé et ainsi ouvrir la porte à une diminution du financement.

C’est donc avec beaucoup de circonspection que le comité de parents de la CSA accueille les propositions de la partie patronale. Nos craintes sont d’autant plus grandes que ce sont nos enfants qui feront les frais de cette «austère austérité» permettant au gouvernement Couillard d’atteindre l’équilibre budgétaire pour 2015-2016 avec des coupures sans précédent dans les dépenses en éducation.

Le comité de parents de la Commission scolaire des Appalaches

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires