Jean Poirier-Perreault en thérapie

Jean Poirier-Perreault en thérapie
Jean Poirier-Perreault aurait violenté un bébé qu'il gardait.

THETFORD – L’accusé dans l’affaire du bébé secoué, Jean Poirier-Perreault, devra suivre une thérapie à la Maison Carignan de Trois-Rivières. Le Disraelois de 20 ans fait face à des accusations de voies de fait graves et de voies de fait causant des lésions corporelles.

Il est également accusé de trafic de méthamphétamines et de possession de cannabis. Il reviendra en cour le 9 juin prochain pour la suite des procédures.

Le suspect a été arrêté le 27 avril dernier par la Sûreté municipale après qu’un diagnostic de bébé secoué ait été rendu à l’hôpital de Thetford Mines. L’enquête avait permis de découvrir que Poirier-Perreault avait gardé le bambin de 10 mois la journée d’avant.

La mère du bébé fait également face à des accusations, soit négligence criminelle, avoir omis de fournir des soins nécessaires à l’existence de son enfant, trafic de cocaïne, trafic de méthamphétamines et trafic de cannabis. Elle a aussi été envoyée en thérapie par la cour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires