Les Filons veulent développer une culture de gagnants

Les Filons veulent développer une culture de gagnants
Robert Rousseau

THETFORD. La fin de la période estivale représente pour le Cégep de Thetford le retour des étudiants à l’intérieur de ses murs, mais également la reprise des activités sportives.

Le directeur général, Robert Rousseau, a profité du lancement de la saison 2014-2015 des équipes de football, hockey et basketball, le mercredi 27 août, pour réitérer l’importance du volet sportif qui contribue une fois de plus à faire mentir les prévisions à la baisse du ministère de l’Éducation en matière de fréquentation.

Ce sont 1072 étudiants qui ont choisi Thetford Mines pour effectuer leurs études collégiales cette année, dont plusieurs ayant choisi un programme sport-études. « Ces jeunes ont le T en commun. La plupart de nos équipes disposent du potentiel pour aller loin et nous visons les bannières », a-t-il mentionné.

Les Filons football

Le 5 septembre, c’est un amalgame de 25 vétérans et 35 recrues qui seront sur le terrain pour affronter à Thetford Mines les Gaulois du Cégep de La Pocatière. L’entraîneur-chef, Diego Ratelle, aurait aimé aligner plus de vétérans, mais ce dernier a précisé que les nouveaux venus sont prêts à jouer et surtout à travailler fort.

À sa troisième saison à la barre de la formation, il entrevoit de belles choses, même s’il a décelé des lacunes entourant l’exécution. « Normalement, notre équipe repose sur quelques joueurs clés. Il faut avouer qu’ils sont un peu moins dominants que ceux de l’an passé, mais le reste est plus fort. À mon avis, notre équipe devrait être supérieure cette année. »

Ses joueurs ont d’ailleurs participé au camp d’entraînement plus tôt qu’à l’habitude. « Nous avons été beaucoup plus intenses pour nous assurer de ne pas refaire les mêmes erreurs de la saison dernière et avoir une fiche positive dès le départ », a ajouté Diego Ratelle.

Les Filons hockey

Le 12 septembre, l’entraîneur-chef des Filons de la Ligue de hockey collégial, Hugues Lebel, se retrouvera derrière le banc pour y affronter les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy à l’Aréna 76 de Disraeli.

Il devra composer avec une équipe ayant perdu les services de ses cinq meilleurs pointeurs. « Nous avons résolu notre problème de gardien de but numéro un et notre défensive alignera cinq arrières ayant déjà évolué dans la ligue. Par contre, en offensive, nous avons perdu des éléments très importants. C’est difficile de remplacer une première ligne au complet. Nous avons perdu une production d’environ 150 points », a-t-il confié.

L’organisation est toutefois parvenue à mettre la main sur de nouveaux joueurs, dont un qui évoluait dans le junior AAA l’an dernier. « Nous visons la première place, mais en même temps, il faut être réaliste. Nous avons seulement trois ans d’existence alors que les autres formations sont là depuis plus longtemps », a-t-il ajouté.

L’Académie de basketball

Également le 12 septembre, pas moins de 47 jeunes athlètes en basketball, dont 18 de calibre secondaire, seront au rendez-vous afin d’affronter le Rouge et Or de l’Université Laval. Les Filons pourront également compter cette année sur une formation en division collégiale 1 et une équipe senior élite qui croisera le fer, entre autres, avec des équipes universitaires.

L’entraîneur Igor Rwigema a choisi de déménager l’Académie de basketball d’Alma à Thetford Mines pour plusieurs raisons, dont la proximité des frontières américaines, des grands centres et des équipes universitaires de la province. « La plupart de nos sites de compétitions sont aux États-Unis pour notre équipe élite, tandis que nous sommes plus près de Québec pour notre équipe collégiale. En ce qui a trait au recrutement, c’est beaucoup plus facile d’attirer des gens de Montréal à Thetford qu’au Saguenay », a-t-il dit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires