Voyeurisme : Martin Laplante écope d’une peine avec sursis

Voyeurisme : Martin Laplante écope d’une peine avec sursis
Les objets saisis par la Sûreté municipale

Martin Laplante, un homme de 29 ans de Sherbrooke, a été condamné, le lundi 12 septembre au palais de justice de Thetford Mines à une peine avec sursis assortie d’une probation de deux ans pour une affaire de voyeurisme.

L’enquête s’était amorcée au mois de mars 2015 à la suite d’informations reçues du public à l’effet que l’individu recueillait des images à l’aide d’un stylo et d’une fausse télécommande munis d’une caméra. Selon la Sûreté municipale, l’accusé plaçait ces objets dans les salles de bain publiques d’un commerce (son lieu de travail) et d’une résidence privée située à Thetford Mines. Les séances de voyeurisme se sont déroulées entre le mois de décembre 2014 et le mois de mai 2015. Deux femmes avaient porté plainte, dont son employeuse.

En plus de sa probation, Laplante aura un suivi de 18 mois. Il doit aussi verser un montant de 200 $ au Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires