COVID-19 : Québec limite les contacts à l’approche des fêtes

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
COVID-19 : Québec limite les contacts à l’approche des fêtes
Le premier ministre François Legault (Photo : Photo capture d'écran)

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé jeudi soir lors d’un point de presse d’importantes mesures devant la montée en flèche des cas de COVID-19. 

À compter du lundi 20 décembre, tous les commerces, bars, restaurants, salles de spectacle et amphithéâtres devront réduire leur capacité d’accueil de 50 %, pour un maximum de 250 personnes. Il en va de même pour les églises et les lieux de culte qui devront en plus demander le passeport vaccinal.

Les partys de bureau, le karaoké et la danse seront quant à eux interdits.

Entourant les rassemblements dans les résidences pendant le temps des fêtes, le gouvernement recule en faisant passer le maximum à dix personnes ou aux occupants de trois résidences.

Des mesures sont aussi mises en place dans le secteur de l’enseignement. Au primaire, le retour en classe aura lieu comme prévu dans la semaine du 3 janvier, mais celui-ci sera repoussé au 10 janvier pour les élèves du secondaire. Au niveau collégial et universitaire, le retour en présentiel se fera également le 10 janvier ou à une date ultérieure. 

Les sports et loisirs à l’intérieur sont limités aux groupes de 25 personnes maximum. Les tournois et les compétitions sont toutefois suspendus. Il n’y a aucun changement pour les sports extérieurs.

Quant à la vaccination, les 65 ans et plus pourront prendre rendez-vous afin d’obtenir une troisième dose du vaccin à compter de lundi, tandis que les 60 ans et plus pourront le faire une semaine plus tard.

Rappelons que le gouvernement a invité un peu plus tôt cette semaine les entreprises à favoriser le télétravail.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Claude Corriveau
1 année

C’est une bonne chose d’être plus vigilant. On devrait obliger tous ceux qui donnent un service public à être vaccinés ..EX: les salons de coiffure. Toutes les coiffeuses devraient être vaccinées pour pouvoir exercer leur métier