Deux arrestations à la suite du vol à main armée à la boutique Bell

Deux arrestations à la suite du vol à main armée à la boutique Bell
Le vol a eu lieu à la boutique Bell des Galeries Appalaches à Thetford Mines, le mardi 7 juin. (Photo : (Photo Courrier Frontenac - Claudia Fortier))

Deux hommes âgés de 19 ans, Mouad Bouchina et Nabil Nedjar, ont été arrêtés par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en lien avec le vol à main armée survenu à la boutique Bell des Galeries Appalaches à Thetford Mines.

C’est le mardi 7 juin vers 12 h 45 que le Service de police de Thetford Mines (SPTM) a reçu un appel les informant qu’un vol venait d’être perpétré à cet endroit. « Trois individus masculins masqués ont fait irruption dans le commerce. L’un de ceux-ci était en possession d’une arme de poing. Ils auraient fait mettre à genoux le commis et ont pu mettre la main sur 22 téléphones cellulaires dont la valeur est estimée à 28 000 $. Les brigands ont pris la fuite à bord d’un véhicule où les attendait un chauffeur », a indiqué le sergent Yves Simoneau du SPTM.

Les policiers ont rencontré des témoins sur place ainsi que le commis. Ce dernier a été traité pour un choc nerveux au centre hospitalier, mais il a pu s’entretenir peu de temps après avec les sergents-détectives. Le service de l’identité judiciaire de la Sûreté du Québec s’est rendu sur les lieux du crime pour l’examen de la scène.

Des informations ont été transmises au SPVM pour la surveillance d’un véhicule correspondant à celui utilisé à Thetford lors du vol. Cela a permis aux policiers montréalais de procéder à l’arrestation de deux personnes qui se trouvaient à bord de cette voiture et de retrouver trois téléphones qui avaient été dérobés à la boutique plus tôt dans la journée.

Mouad Bouchina et Nabil Nedjar, tous deux résidents de Montréal, ont comparu par visioconférence sous des accusations de vol qualifié, port de déguisement dans un dessein criminel, complot afin de commettre un vol qualifié et complicité après le fait. Ils ont été libérés sous diverses conditions en attendant la suite des procédures.

L’enquête est toujours en cours afin de retrouver les deux autres personnes impliquées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires