La médecine alternative

Publireportage
La médecine alternative

Le terme « médecine alternative » ou « médecine douce » englobe un large éventail de pratiques et de systèmes médicaux issus de cultures du monde entier. Au pays, les gens l’utilisent pour décrire des pratiques distinctes de la médecine dite « traditionnelle » ou « conventionnelle », aussi appelée médecine allopathique. Les médecines alternatives incluent la chiropraxie, l’acupuncture, l’ostéopathie, la massothérapie, l’homéopathie, la naturopathie, l’herboristerie, la luminothérapie, la médecine chinoise, la médecine ayurvédique qui inclut le yoga, le reiki, l’hypnothérapie, et plusieurs autres.

Différentes médecines alternatives

En règle générale, le praticien en médecine alternative identifie une problématique et propose un traitement approprié en accord avec la philosophie de sa pratique, les enseignements reçus, son code d’éthique et les lois qui gouvernent la pratique médicale.

Les thérapeutes en médecine alternative utilisent différentes modalités. Que ce soit les suppléments alimentaires, les produits naturels, les herbes, les huiles essentielles, la lumière, les rayonnements, les applications cutanées, le travail au niveau des habitudes, les exercices guidés ou à faire à la maison, les manipulations, les sons et la musique, des lampes de couleurs, l’usage d’appareils, la suggestion ou autosuggestion, etc.  Par ailleurs, certaines pratiques incluent plusieurs modalités et on retrouve certaines modalités dans plusieurs pratiques.  Cependant une modalité utilisée par des pratiques distinctes sera utilisée différemment.  Par exemple, la manipulation de l’ostéopathe est différente de celle utilisée en massothérapie.

De plus, certaines médecines alternatives s’adressent à la (ou les) cause et d’autres s’occupent de faire diminuer les symptômes (effets). On parle donc de médecines curatives par opposition à palliatives.

Certaines médecines alternatives, dites holistiques, approchent la personne dans son entier, corps, âme et esprit.  Ces médecines considèrent les interactions entre les différents aspects de la personne.  Cependant, elles peuvent s’appliquer à une problématique spécifique, par exemple un mal de dos, un trouble digestif.  Elles peuvent aussi s’occuper des troubles plus globaux, comme la fatigue généralisée.

Pourquoi la médecine alternative ?

Bien des gens combinent une (ou plus) médecine alternative avec la médecine allopathique pour faire face à leurs problèmes de santé chroniques, traiter les symptômes ou rester en bonne santé.

Certaines personnes sont plus confortables avec une approche plutôt qu’une autre.  Par exemple, les approches douces, les approches naturelles, etc.

D’autres cherchent avec une médecine un soulagement qu’ils n’ont pas obtenu avec une autre approche.  Ils observent que la cause de leur problématique demeure malgré les traitements reçus.  Ils cherchent le praticien qui pourra les soulager de façon durable. La disponibilité est aussi un facteur.  Il est peu utile de connaître le meilleur thérapeute pour se faire aider, s’il faut attendre des semaines, voire des mois pour le rencontrer.

Certaines personnes tentent d’éviter, si possible, une procédure médicale lourde qui les effraie.

En conclusion, si vous n’avez pas encore trouvé la médecine qui vous soulage, gardez espoir, et laissez-vous surprendre par une pratique nouvelle pour vous.  Qui sait, vous êtes peut-être à un pas de la solution.

Bonne santé!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires