Duels Osaka-Swiatek chez les dames et Ruud-Alcaraz chez les hommes en finale à Miami

The Associated Press
Duels Osaka-Swiatek chez les dames et Ruud-Alcaraz chez les hommes en finale à Miami

MIAMI — Naomi Osaka participera à une première finale en plus d’un an samedi, mais elle ne voit pas les choses comme un grand retour à l’avant-scène du tennis.

Osaka croisera le fer avec la Polonaise et deuxième tête de série Iga Swiatek en finale de l’Omnium de Miami. Il s’agira d’un duel entre une ancienne numéro 1 au monde et celle qui héritera de la couronne lors de la mise à jour du classement, lundi. Swiatek remplacera Ashleigh Barty au sommet du classement, puisque l’Australienne a décidé d’accrocher sa raquette.

«Beaucoup de personnes me disent ‘tu es de retour’ et des trucs du genre, a raconté Osaka après sa qualification pour la finale, jeudi. Honnêtement, je n’ai pas l’impression d’être partie. J’ai toujours été la même joueuse. Je n’ai simplement pas joué de matchs.»

Osaka était numéro 1 au monde avant que Barty devienne la reine du tennis en 2019. Osaka a commencé l’Omnium de Miami au 77e échelon mondial, principalement parce qu’elle n’a pas beaucoup joué afin de se concentrer sur sa santé mentale.

Barty occupait depuis le premier rang, mais elle a décidé de prendre sa retraite la semaine dernière et elle a demandé qu’on la retire du classement. Cela a donc ouvert la porte à Swiatek.

La dernière défaite de Swiatek remonte à février, quand elle se retrouvait au neuvième rang mondial. Elle présente depuis un dossier de 16-0 et elle s’apprête à compléter le doublé du soleil — triompher à Indian Wells et Miami.

«C’est excitant, c’est certain, a dit Swiatek. D’un autre côté, pour moi, l’important est d’aborder ce match comme les autres. Je ne vais pas changer ma routine. Je ne veux pas changer mon attitude, parce que tout fonctionne bien.»

Chez les hommes, le Norvégien et sixième tête de série Casper Ruud a décroché le premier billet pour la finale, présentée dimanche. Il a défait Francisco Cerundolo 6-4, 6-1, vendredi.

«Le match a été difficile, même si le pointage peut donner l’impression que non», a souligné Ruud, qui en sera à une première finale en séries Masters 1000.

Ruud croisera le fer avec l’étoile montante Carlos Alcaraz, 14e tête de série, qui a battu le champion en titre du tournoi Hubert Hurkacz en deux manches de 7-6(5) et 7-6(2), vendredi soir.

Alcaraz, qui aura 19 ans dans un mois, devient le deuxième plus jeune finaliste à Miami. C’est Rafael Nadal qui conserve le record du plus jeune finaliste, lui qui avait un mois de moins qu’Alcaraz lorsqu’il avait atteint la finale en 2005 lorsque le tournoi appelé Omnium NASDAQ-100 était présenté à Key Biscayne.

Nadal s’était incliné en cinq manches contre Roger Federer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires