Une course à obstacles remplacera le saut à cheval au pentathlon moderne

The Associated Press
Une course à obstacles remplacera le saut à cheval au pentathlon moderne

Monaco — Presser de retirer l’épreuve hippique au programme le pentathlon moderne testera une course à obstacles qui pourrait servir de remplacement aux Jeux olympiques de Los Angeles, en 2028.

L’Union international du pentathlon moderne (UIPM) a indiqué lundi qu’il avait reçu quelque 60 propositions et mettra à l’épreuve deux types de course à obstacles après les Finales de la Coupe du monde, en juin.

Le changement est impopulaire auprès des athlètes pratiquant l’un des sports les plus traditionnels du programme olympique, composé de l’escrime, de la natation, du saut à cheval, du tir au pistolet et d’un cross-country. Ce format sera conservé pour les Jeux olympiques de Paris, en 2024.

De retirer la portion hippique a été encouragé par Le comité international olympique après un incident d’abus à l’endroit d’un cheval lors des Jeux de Tokyo, l’été dernier. Les athlètes doivent monter un cheval avec lequel ils ne sont pas familiers. L’un d’eux, qui a refusé de sauter pour la meneuse allemande du volet féminin, a été frappé par l’un des entraîneurs.

Au cours des mois de consultations menées majoritairement en secret par la direction de l’UIPM, des centaines d’athlètes, dont des médaillés d’or olympiques, ont signé une motion de non-confiance à l’endroit du président et membre du conseil d’administration, Klaus Schormann.

La proposition mise de l’avant lundi devra être approuvée par une majorité de fédérations membres.

Le groupe d’athlètes Pentathlon United remet en question l’unique essai de la course à obstacles alors que tant d’options ont été suggérées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires