Les Blue Sox à deux victoires des grands honneurs

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox à deux victoires des grands honneurs
Manuel Bouffard a été la bougie offensive des Blue Sox dimanche avec trois coups sûrs en autant de présences au bâton. Il a inscrit deux points et en a produit un. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

En remportant les deux premiers matchs de la série finale de la Ligue de baseball majeur du Québec, les Blue Sox de Thetford ne sont plus qu’à deux victoires de leur huitième championnat. 

Dimanche, ils ont vaincu les Jets de Montréal par la marque de 5-1 devant une foule de 432 spectateurs. « Ce fut une belle victoire d’équipe », a mentionné l’entraîneur Renaud Desjardins quelques minutes après cette dixième victoire en onze matchs dans les présentes séries.

Il a encensé tous ses joueurs pour leur travail, particulièrement en défensive. « Il y a eu de petits moments moins bons, mais pas grand-chose, juste la finale du match avec un gros double jeu. Il y a aussi Desbiens (Yannick) qui a sorti un gros jeu à haut risque en deuxième. On s’attendait tous à ce qu’il lance au premier but, mais il a envoyé une prise au marbre pour le retrait. On ne peut pas demander mieux. Les gars sont en mode séries. Tout le monde veut la balle. »

Jonathan Paquet a disputé un match complet même s’il a dû puiser dans ses réserves avec plus de 120 lancers au compteur. « J’étais prêt pour un match de finale. C’est un solide club de frappeurs. Je suis allé à la guerre et ç’a fonctionné. »

L’adversaire a menacé à quelques reprises, mais la défensive est venue à sa rescousse. « Ils ont été en position de faire du dommage à quelques reprises. Par contre, on s’en sortait avec des doubles jeux. Les gars ont été solides », a ajouté l’artilleur qui a espacé sept coups sûrs et retiré huit frappeurs sur des prises.

Les Blue Sox ont pris les devants 3-0 à leur premier tour au bâton et ont ajouté leurs deux autres points en fin de quatrième. Pendant cette demi-manche, l’ancien lanceur de la formation thetfordoise, Brian Bardis, qui était le partant des Jets, a été expulsé pour avoir contesté une décision de l’officiel au marbre.

UNE VICTOIRE EN NEUF MANCHES

Dans le premier match de la finale disputé au domicile des Jets, samedi, les Blue Sox l’ont emporté 8-6 en neuf manches. Un simple de Renaud Desjardins et un ballon-sacrifice de Manuel Bouffard, qui ont poussé respectivement à la plaque Jean-Michel Acquin et Sami Martel en début de neuvième, ont fait la différence. Le releveur William Gault est venu fermer les livres pour son premier gain en séries.

Ce fut un match excitant entre ces deux bonnes formations. « Nous sommes pas mal à égalité. On a peut-être un avantage au niveau du monticule, mais encore là, ils ont une grosse équipe au bâton et nous aussi. Ce sera toute une finale », a commenté Renaud Desjardins après ce premier gain des siens.

Lors de ses trois départs précédents, la stratégie de Michel Simard était de forcer les frappeurs adverses à s’élancer sur le premier tir. Une stratégie qu’il a employée, mais qui n’a pas aussi bien fonctionné. Après avoir effectué quatre lancers, les locaux avaient l’avance 2-0 sur un circuit de Steve Robert. Le vétéran a continué de se battre et a lancé jusqu’en huitième manche.

Ses coéquipiers ne l’ont pas abandonné et se sont mis au travail pour porter la marque 6-3 en leur faveur en sixième. « Les gars sont restés là jusqu’à la fin, même William Gault qui en est qu’à sa deuxième saison. Cette année, il s’est fait frapper d’aplomb contre Montréal. Il vient ici en finale et il parvient à fermer les livres. Il s’agit d’une grosse performance de sa part », a témoigné l’entraîneur-chef à l’endroit de son jeune artilleur.

Le quatrième match de cette finale est prévu vendredi au stade Desjardins à 20 h 15. Auparavant, le troisième affrontement devrait avoir eu lieu à Montréal, mardi. Rappelons qu’en 2018, les deux clubs s’étaient affrontés en finale et les Blue Sox avaient disposé des Jets en quatre parties.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires