Entente de principe pour l’achat des Blue Sox

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Entente de principe pour l’achat des Blue Sox
L'avenir des Blue Sox à Thetford Mines est assuré selon le propriétaire de l'équipe. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le président-directeur général de l’entité Baseball in Motion et propriétaire des Blue Sox de Thetford Mines, François Lécuyer, a annoncé avoir conclu une entente de principe concernant la vente de sa franchise.

Un consortium regroupant quatre à six copropriétaires s’affaire à finaliser le groupe de direction et l’inscription d’un nouvel organisme à but non lucratif. D’après M. Lécuyer, il s’agit de personnes extrêmement compétentes et bien connues de la famille des Blue Sox. « Une équipe de rêve qui a comme objectif ultime de poursuivre dans l’excellence des 12 dernières années tout en y apportant sa propre signature », peut-on lire par voie de communiqué. 

En ce moment, certains pourparlers sont encore sur la table et il serait possible que d’autres personnes joignent le groupe actuel. Une fois le consortium finalisé, celui-ci devra faire patte blanche et être approuvé par le commissaire de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ), Daniel Bélisle. Pour l’instant, Baseball in Motion a reçu l’aval du commissaire Bélisle, du conseil d’administration de la LBMQ ainsi que des neuf gouverneurs afin de procéder. 

Une nouvelle communication sera envoyée dans les prochaines semaines et aucune entrevue ne sera donnée par la ligue, les gouverneurs ou Baseball in Motion d’ici l’annonce officielle.

Dès maintenant, Baseball in Motion et François Lécuyer agiront à titre de consultants auprès du nouveau groupe de copropriétaires à sa demande uniquement afin de faciliter la transition et les préparatifs pour le début de la saison 2022 qui se mettra en branle le 14 mai.

Rappelons que c’est à l’automne 2021 que François Lécuyer a annoncé son intention de se départir de ses deux formations, les Blue Sox et les Expos de Sherbrooke. « Ce fut une décision très difficile à prendre tant personnellement qu’émotionnellement. Elle est cependant incontournable. Je viens de franchir la cinquantaine et il y a certaines choses que j’acceptais à 35 ans, mais plus aujourd’hui. Avec l’âge, on devient de plus en plus intransigeant, de moins en moins patient et ma carapace n’est plus ce qu’elle était, alors il est préférable pour moi de vendre », avait-il déclaré. 

Notons que plusieurs conditions avaient été émises aux futurs acquéreurs des Blue Sox, soit des éléments non négociables ayant pour objectif de maintenir et de garantir la franchise et l’équipe à Thetford Mines jusqu’à la fin de l’année 2025 au minimum, mais également dans les mêmes standards d’excellence. 

De plus, des éléments tels que le statu quo du nom actuel de l’équipe et ses uniformes, une collaboration étroite avec le baseball mineur pour son développement, une contribution et une participation significative de la formation et de sa direction dans la collectivité, maintenir une excellente relation avec la Ville, les partisans, les partenaires, la ligue et ses gouverneurs ainsi que les médias font partie de la liste des conditions à respecter.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires