Filons basket D-1 : Jacques Paiement tire sa révérence

Communiqué

Filons basket D-1 : Jacques Paiement tire sa révérence
Jacques Paiement et Alex Katahwa (Photo : Gracieuseté)

Presque trois ans jour pour jour après sa nomination à la barre des Filons masculins basket en première division, l’entraîneur-chef Jacques Paiement tire sa révérence.

Il a informé l’organisation de sa décision à savoir qu’il ne sera pas de retour l’an prochain. Jacques Paiement quitte son poste donc après deux saisons complètes avec un palmarès plus que reluisant.

À sa première campagne en 2019-2020, il a mené son équipe à un dossier de 12 victoires et deux défaites avant de voir celle-ci s’incliner au championnat régional. Après avoir fait l’impasse sur la saison 2020-2021 en raison de la pandémie, les Filons ont conservé une fiche immaculée de dix victoires et aucune défaite au terme du calendrier régulier 2021-2022. Par la suite, l’équipe a remporté le titre provincial avant de subir l’élimination au championnat canadien.

Le coordonnateur des programmes sportifs au Cégep de Thetford, Maxime Joyal, a tenu à lui rendre hommage. « Jacques a rendu de fiers services à notre organisation. Sa contribution pour l’acceptation de l’équipe en division 1 a été importante et les standards établis seront une référence pour la suite des choses », a-t-il admis.

ALEX KATAHWA PREND LA RELÈVE

La direction des Filons n’aura pas mis de temps à chercher très loin pour dénicher un successeur de talent à Paiement puisqu’elle a pigé dans sa propre cour en nommant Alex Katahwa à la barre de l’équipe.

Celui qui, au cours des trois dernières années, a dirigé la formation féminine D-2 et l’équipe Prep féminine a aussi agi comme adjoint à Jacques Paiement depuis son arrivée à Thetford, mais également à ses côtés avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Il avoue que sa récente nomination l’excite. « Je pensais que cela arriverait un jour, mais pas aussi vite. J’ai grandi en regardant des matchs de basket D-1 et là, j’aurai l’occasion d’être entraîneur à ce niveau. C’est une belle histoire. Ça me fait plaisir, mais c’est surtout un beau défi », a-t-il affirmé.

Malgré le départ de huit vétérans qui ne seront pas de retour la saison prochaine, Alex Katahwa demeure optimiste et il entend profiter de l’expérience acquise pour bien faire les choses. « J’ai accumulé beaucoup d’expérience en côtoyant Jacques. Je le connais depuis presque 20 ans et je lui ai posé beaucoup de questions au fil des années. Quant à la saison prochaine, on a des recrues qui vont rentrer dans l’alignement et des joueurs en provenance de notre équipe D-2 qui feront le saut avec nous. On va travailler à rebâtir une équipe gagnante. Même si nous aurons moins de joueurs d’expérience, ce sera mon travail d’y parvenir. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires