Fin de semaine parfaite pour l’Assurancia

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Fin de semaine parfaite pour l’Assurancia
Avec ses deux victoires en fin de semaine, Philippe Cadorette a abaissé sa moyenne de buts alloués à 2.49 et augmenté son taux d'efficacité à .923, le plus haut de la Ligue nord-américaine de hockey. (Photo : Sandra Giroux-Poulin)

En prenant la mesure des 3L de Rivière-du-Loup par la marque de 4-0 vendredi soir, l’Assurancia a conclu la dernière fin de semaine avec deux victoires après avoir défait les Éperviers de Sorel-Tracy 24 heures auparavant. La formation thetfordoise mettait fin à une courte séquence de deux revers à domicile en plus de remporter une première victoire en trois rencontres face à la formation du Bas-Saint-Laurent cette saison.

Auteur d’un second jeu blanc depuis le début du calendrier, Philippe Cadorette a aimé la façon que l’équipe a réagi après un premier engagement plutôt terne. « On a eu une bonne deuxième période et même une bonne troisième. Ils ont de bons joueurs qui peuvent compter des buts de l’autre bord et on n’a pas donné beaucoup de chances. Dans ce temps-là, c’est plus facile pour tout le monde. »

Le portier de l’Assurancia a vu passablement d’action en étant d’office pour les deux rencontres en 24 heures où il n’a permis que deux buts sur 66 lancers. « Il y a deux semaines, j’avais gardé une partie du match à Jonquière et le suivant. C’est plus facile de se mettre dans le rythme de la partie. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait ça, mais c’est plaisant. »

Le numéro 31 a eu l’aide de ses défenseurs qui ont bien protégé le devant du filet. « Quand tu fais le premier arrêt et que les gars sont capables de reprendre la rondelle, ça facilite mon travail et c’est ce qui est arrivé dans les deux derniers affrontements. » Quant à son huitième blanchissage en carrière, il a donné le mérite aux joueurs. « C’est plaisant de réaliser des jeux blancs, mais il faut regarder l’ensemble du match. On n’a pas donné beaucoup de chances de marquer et c’est du positif à l’approche des séries. »

EXPLOSION EN DEUXIÈME

Avec une égalité de 0-0 après 20 minutes, l’Assurancia a explosé avec trois buts en un peu plus de quatre minutes dans la première portion de la période médiane. Francis Beauvillier a ouvert la marque en infériorité numérique et le nouveau venu, Christophe Lalonde, a suivi avec un doublé, ses deux premiers buts en carrière dans la Ligue nord-américaine de hockey. « C’était ma première fin de semaine avec deux matchs d’affilé après en avoir joué quatre d’un seul match. C’était ma quatrième partie avec le même trio. On commence à bien se connaître et ça va du bon côté. »

Son premier but a été inscrit avec un tir du revers qu’on voit de moins en moins de nos jours pour surprendre le gardien adverse. « Ça fait plusieurs années que je joue à droite et c’est pour ça que j’utilise une palette un peu plus droite pour lancer du revers. Ce sont des lancers très difficiles à arrêter. Les gardiens sont tellement bons aujourd’hui, qu’il faut trouver une façon de les surprendre. »

Avec les prochaines semaines qui seront plus occupées, Christophe Lalonde a confiance d’améliorer son jeu. « Plus je joue, plus je suis en forme et ce sera excellent pour moi. Si c’est bon pour moi, ça ne peut pas être mauvais pour l’équipe. »

RECORD POUR GABRIEL LEMIEUX

En disputant son 375e match avec la formation thetfordoise, Gabriel Lemieux a établi une nouvelle marque pour le plus grand nombre de matchs joués avec l’équipe. Le record précédent de 374 parties appartenait à André Martineau.

Lemieux en est à sa onzième saison avec le club et il est le seul à avoir participé aux trois conquêtes de la coupe Vertdure en 2012, 2015 et au printemps dernier où il a été élu joueur par excellence des séries.

DEUX MATCHS À L’AFFICHE

Pour une deuxième fin de semaine de suite, l’Assurancia disputera deux rencontres en 24 heures. Après son passage au Centre sportif Lacroix-Dutil de Saint-Georges vendredi pour affronter le Cool-FM, il sera de retour devant ses partisans le lendemain pour affronter les Éperviers de Sorel-Tracy.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires