Hockey plaisir à Adstock : une belle alternative pour les jeunes

Communiqué

Hockey plaisir à Adstock : une belle alternative pour les jeunes
Les hockeyeurs représentent maintenant les couleurs du Défi 4 Vents. (Photo : gracieuseté)

HOCKEY.  À défaut de ne pouvoir, pour l’instant, ramener le hockey mineur à l’intérieur des murs du Complexe sportif Mariette et Joseph Faucher, situé dans le secteur de Saint-Méthode, le Comité Hockey mineur Adstock s’est tourné vers le hockey plaisir qui connaît un réel engouement. Seulement cette année, c’est plus d’une cinquantaine de jeunes qui s’y sont inscrits, permettant ainsi de former quatre équipes.

La popularité a entraîné diverses organisations comme le Bistro d’Adstock, Boltech, Martibo Sports, TSR Installations et la Municipalité à s’associer au comité pour la confection de nouveaux chandails de hockey pour les jeunes joueurs. Ainsi, lorsqu’ils disputent des matchs, les hockeyeurs représentent maintenant les couleurs du Défi 4 Vents, commanditaire majeur de l’équipe.

Pour le président du comité local, David Blanchette, le hockey plaisir constitue une belle alternative pour les jeunes athlètes. « En attendant la résultante des démarches avec Hockey Québec, nous nous sommes organisés pour offrir du hockey plaisir. Cela permet aux jeunes de pratiquer ce sport dans un cadre plus souple. Tout comme son nom l’indique, il s’agit de jouer au hockey dans le plaisir. Nous accueillons même des hockeyeurs provenant d’autres municipalités, ce qui vient souder de forts liens. Le nombre d’inscriptions confirme sans aucun doute qu’Adstock est bel et bien une municipalité de hockey! »

LE RETOUR DU HOCKEY MINEUR : TOUJOURS UNE PRIORITÉ

Depuis plusieurs années, les parents, les élus municipaux et l’Association Hockey mineur Adstock travaillent de concert à ramener le hockey mineur dans la municipalité. « Dernièrement, une réunion a eu lieu avec les instances de Hockey Québec pour présenter la problématique de division territoriale et la volonté de la communauté à participer activement dans une association pour permettre aux jeunes d’évoluer aussi dans leur aréna », de mentionner le maire d’Adstock, Pascal Binet.

Selon lui, il n’apparaît pas normal, que ce soit dans l’une ou l’autre des deux divisions, que la municipalité, avec son bassin de joueurs, ne soit pas considérée dans la répartition des heures de glace.

Malgré la complexité du dossier, les intervenants se disent satisfaits de l’écoute et de la réception face aux enjeux entourant la situation qui perdure depuis trop longtemps. « Même si cela fait plus de cinq ans que nous travaillons ce dossier, nous n’avons pas l’intention de baisser les bras. Le statu quo ne peut pas être une option. Il ne faut pas oublier que nous faisons cela pour les jeunes, les parents et les familles d’Adstock. En plus de la Municipalité, il y a toute une communauté d’affaires qui désire investir et s’investir pour soutenir la cause du hockey à Adstock », déclarent le maire et le président de l’association locale.

D’ici à ce que le dossier chemine, les jeunes continueront d’évoluer sur la glace du complexe sportif en portant fièrement leur nouvel uniforme lors des matchs du hockey plaisir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires