L’Assurancia à deux victoires de la coupe Vertdure

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia à deux victoires de la coupe Vertdure
L'Assurancia tentera d'obtenir une troisième victoire de suite ce vendredi. (Photo : (Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard))

HOCKEY.  En défaisant les Pétroliers du Nord 3-2 en prolongation samedi à Laval, l’Assurancia de Thetford a pris les devants 2-0 dans la finale de la Ligue nord-américaine de hockey et n’est plus qu’à deux gains de remporter la troisième coupe Vertdure de son histoire.

Dans ce match qui a duré près de quatre heures, Joey Ratelle a mis fin aux hostilités quand il a déjoué Martin Ouellette d’un lancer précis dans la partie supérieure droite avec moins de cinq minutes à faire dans la première période de prolongation. « On s’est échappé à deux, Alexandre Goulet et moi, et il m’a fait une super de belle passe. J’ai été patient et j’ai marqué. C’est tout ce qui était important. »

Un but d’autant plus important alors que l’Assurancia n’avait jamais été en avance dans la rencontre. « Ça fait du bien au moral. C’est une victoire de caractère et d’équipe. Il faut maintenant continuer dans ce sens-là parce qu’on en veut quatre », a ajouté le héros du match.

Maxime Lecours avait pour sa part ramené les deux équipes à la case départ en fin de troisième quand il a habilement fait dévier un tir de Guillaume Lépine.

Le numéro 15 est conscient que les deux victoires qui manquent ne seront pas faciles à aller chercher. « On s’attend qu’ils vont sortir avec l’énergie du désespoir lors du prochain match, mais on va être prêts et on va commencer en force. J’ai confiance qu’on va sortir comme on est capables de le faire. »

L’entraîneur Bobby Baril a souligné le travail de son équipe. « On a passé le stade de l’élégance. Maintenant, il faut que ce soit efficace. Je suis fier des gars. En deuxième et en troisième période, on a joué du bon hockey et il faut disputer des matchs comme ça sur la route si on veut gagner et on vient d’en gagner un gros. »

Une victoire à domicile

L’Assurancia a entrepris la série finale vendredi en remportant le premier match par la marque de 3-0 sur les Pétroliers du Nord. Les deux premiers buts ont été inscrits dans l’intervalle de 72 secondes en fin de première période. Par la suite, il a fallu attendre à la toute fin pour voir Alexandre Goulet lancer dans une cage déserte avec 18 secondes à faire au match.

Étienne Marcoux a repoussé les 22 tirs dirigés vers lui pour mériter son second jeu blanc des présentes séries. « On a eu un bon 60 minutes de tout le monde, surtout en troisième, on ne leur a rien donné où j’ai reçu trois lancers seulement. Il ne fallait pas leur donner beaucoup de chances, parce que c’est une équipe qui a beaucoup d’offensive et qui profite des revirements. Les gars on fait un super travail. »

Il était primordial pour l’Assurancia de remporter ce premier match. « On voulait sortir fort et c’est ce qu’on a fait en partant. On a pris les devants dès la première période et on n’a pas regardé derrière par la suite », a mentionné Alexandre Goulet.

En deuxième, l’équipe a eu à se défendre avec un homme en moins pendant plusieurs minutes. « Ç’a brisé un peu notre momentum de la première période, mais on a vraiment bien fait en désavantage numérique et ça fait partie des éléments clés du match », a indiqué le 91.

Notes

Il y avait de la grande visite au Centre Mario Gosselin pour le premier match de la finale. Anthony Beauvillier des Islanders de New York, le frère cadet de Francis de l’Assurancia, et Thomas Chabot des Sénateurs d’Ottawa ont assisté au match.

Avant la rencontre, on a honoré la mémoire Carl Thivierge, un bénévole de longue date de l’Assurancia décédé accidentellement. À titre posthume, on lui a décerné la quatrième étoile de la partie.

Les deux équipes vont se retrouver vendredi au Centre Mario Gosselin pour le troisième affrontement et le lendemain au Colisée de Laval pour le match numéro quatre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires