Une sixième victoire consécutive pour les Blue Sox

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Une sixième victoire consécutive pour les Blue Sox
Michel Simard est parmi les meilleurs lanceurs de la Ligue de baseball majeur du Québec avec sa moyenne de points mérités de 2.23 et 18 retraits sur des prises. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

William Gault a brisé une égalité de 4-4 avec un simple opportun en fin de septième manche et les Blue Sox de Thetford l’ont emporté 5-4 sur le Big Bill de Coaticook dimanche. Ce gain permet à la formation thetfordoise de conserver une fiche immaculée de six victoires en autant de matchs depuis le début de la saison.

À sa présence précédente, le héros du match avait frappé un simple qu’il avait tenté d’étirer en double avant d’être retiré au deuxième but. « J’étais certain que j’étais sauf, mais tu vis avec ça. Quand j’ai eu la chance en septième, je l’ai saisie et j’ai frappé un coup sûr. Je suis bien content d’avoir gagné », a indiqué William Gault.

Frédéric Bolduc avait entrepris la manche avec un double avant d’être poussé à la plaque par le simple de Gault. « Du côté de Coaticook, leur lanceur avait très bien fait et on a décidé de lui faire confiance, mais plus on l’affrontait, plus notre œil s’habituait à sa balle et j’en étais à une quatrième présence. J’ai fait un bon contact et avec William Gault au marbre, j’étais convaincu que ça donnerait quelque chose. Il est allé chercher le gros coup sûr avec aucun retrait. »

Le numéro 42 a également vanté son jeune coéquipier. « À sa présence précédente, il était sur le lancer et on le connaît bien, on sait que lorsqu’il frappe, ce sont des coups francs cognés sur le gros bout du bâton. On attendait ce coup sûr et on était certains que ça allait arriver. Le timing était parfait. On est très satisfaits, mais Coaticook a joué un très bon match. »

Jean-Michel Bédard qui dirigeait l’équipe a apprécié l’effort des siens. « On a fait quelques erreurs, mais on ne s’attendait pas à ce qu’ils nous tiennent comme ça dans un match serré. Avec Michel Simard sur le monticule, les gars de l’autre bord ont bien frappé. C’était important de montrer du caractère et de ne pas perdre ce match pour Michel qui nous lance je ne sais combien de manches par année. »

Même s’il n’a pas été impliqué dans la décision, Michel Simard a bien fait sur la butte. Il a cédé quatre points, dont seulement deux sont mérités à sa fiche et il a retiré six frappeurs sur des prises. « On aurait pu le laisser là pour la septième, mais les gars de l’autre côté l’avaient affronté deux ou trois fois et Francis Michel était prêt pour lancer en relève. C’est quelque chose qu’on peut se permettre, ce qui n’était pas le cas depuis plusieurs années où on était plus limités », a mentionné Jean-Michel Bédard.

Francis Michel a lancé la dernière manche et récolté sa deuxième victoire de la campagne.

JÉRÔME DUCHESNEAU BLESSÉ

Jérôme Duchesneau a abdiqué avant la fin de la rencontre. Le joueur d’arrêt-court s’est blessé à une jambe sur un vol de but en cinquième. « Il est retourné jouer en défensive parce qu’on commençait à être limités dans notre alignement, sauf que c’était impossible pour lui d’aller au bâton. On ne voulait pas qu’il aggrave sa blessure et le perdre pour une longue période. J’ai décidé de le retirer du match en septième », a indiqué Jean-Michel Bédard.

MATCH SUSPENDU

Vendredi soir, la rencontre entre les Blue Sox et le Cactus de Victoriaville a été suspendue après un retrait au début de la troisième manche en raison d’un orage qui s’est abattu sur le stade Desjardins. Le match sera complété à une date qui sera connue plus tard. Mentionnons que les Blue Sox tiraient de l’arrière 5-1 à ce moment-là.

Les Blue Sox, qui bénéficient d’une semaine complète de repos, reprendront l’action dimanche avec un programme double à Saint-Jérôme et Montréal. Ils seront de retour à domicile pour la Fête nationale du Québec le 24 juin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
ALAIN PERRON-GRONDIN
ALAIN PERRON-GRONDIN
14 jours

Bravo les bleus et on va chercher notre match qu’on perd 5-1 contre nos grands amis mais avec notre club A cette fois et sans pluie.