Un grand jour pour Appalaches Nature

Un grand jour pour Appalaches Nature
Vincent Michaud, Serge Dubois et François Dubois lors de l’inauguration de l’usine Appalaches Nature (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard (Utilisation interdite))

Près d’un an après l’annonce à Thetford Mines de la construction d’une usine de 100 000 pieds carrés permettant la production et la transformation de produits sucrants naturels, le jeudi 20 juin était un grand jour pour Appalaches Nature qui inaugurait ses installations à la fine pointe de la technologie.

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre Biodélices, une entreprise thetfordoise spécialisée dans la production et la transformation de produits de l’érable biologiques, et Famille Michaud Apiculteurs, un producteur de miel français en affaires depuis près de 100 ans. L’usine a nécessité des investissements d’environ 36 millions $. Celle-ci se concentrera principalement sur le sirop d’érable, les produits transformés tels que le fondant et le sucre d’érable, ainsi que le sirop d’agave.

Pour les cousins François et Serge Dubois, qui ont fondé Biodélices en 2007, il s’agit d’une grande fierté de pouvoir enfin dévoiler le travail des derniers mois. «Jamais je n’aurais pensé faire un projet de cette envergure lorsque nous avons commencé Serge et moi dans notre atelier de Black Lake. Nous sommes très fiers d’avoir accompli ce travail avec cette équipe et ces équipements de production que nous avons réussi à monter au cours de la dernière année», a soutenu François Dubois.

«Jamais je n’aurais pensé faire un projet de cette envergure lorsque nous avons commencé Serge et moi dans notre atelier de Black Lake» – François Dubois

Les entrepreneurs sont également heureux de pouvoir réaliser ce projet dans leur région. «Quand nous avons lancé Biodélices, pour François et moi l’objectif était de nous créer un emploi chez nous. C’était ça le but premier! Ensuite, nous voulions avoir du temps à consacrer à notre famille et un équilibre de vie que nous avons réussi à conserver malgré tout. C’est ce qui fait que nous avons le sourire et que nous sommes capables de progresser même dans l’adversité. Je crois que c’est une belle réalisation. Même avec de petites ambitions au départ, on ne sait jamais jusqu’où ça peut aller», a affirmé Serge Dubois.

Ce n’est qu’un début

Le choix du terrain de 100 acres a été une décision stratégique de la part des entrepreneurs. «Le projet est pensé en fonction du futur et d’éventuels agrandissements. Tout le côté souterrain comme le ruissellement des eaux de pluie est fait pour des installations de 500 000 pieds carrés, ce qui est cinq fois ce que nous avons présentement. La structure est prête pour être rapidement agrandie à l’arrière», a expliqué Serge Dubois.

Appalaches Nature emploie présentement 25 personnes à Thetford Mines, comparativement à une quinzaine auparavant. Ce nombre est toutefois appelé à grandir dans les prochaines années puisque l’entreprise a comme ambition de doubler sa production chaque année. Pour l’instant, l’usine possède un potentiel de 36 millions de livres de sirop d’érable. Soulignons qu’en 2019, le Québec a atteint un nouveau sommet avec une production totale de 159 millions de livres. Cela démontre donc l’ampleur que pourrait prendre l’entreprise.

Un projet respectueux de l’environnement

L’emplacement choisi sur la 9e Rue a aussi été privilégié en fonction de la nature qui l’entoure, tout en ayant le complexe hôtelier La cache du Domaine et le centre de congrès tout près. «Nous faisons des produits sucrants naturels, donc l’objectif était de se trouver dans un milieu adéquat», a indiqué Serge Dubois.

Enfin, Appalaches Nature a entrepris le processus menant à la certification LEED Argent. Celle-ci offre une vérification par un tiers indépendant que le bâtiment, la maison ou la communauté a été conçu et construit en utilisant des stratégies visant à atteindre la haute performance dans des domaines clés de la santé humaine et l’environnement : aménagement écologique des sites, les économies d’eau, l’efficacité énergétique, le choix des matériaux et à l’intérieur qualité environnementale.

À lire : Une usine de près de 36 millions $ construite à Thetford Mines

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des