Pôle récréotouristique du Mont Adstock : Luc Berthold dénonce l’inaction du ministre Bains

Communiqué
Pôle récréotouristique du Mont Adstock : Luc Berthold dénonce l’inaction du ministre Bains
Afin qu’il puisse être réalisé, le projet de développement au pied du mont Adstock nécessite un financement gouvernemental des infrastructures municipales. (Photo : gracieuseté)

Le député de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold, dénonce l’inaction du ministre responsable de Développement économique Canada (DEC), Navdeep Bains, dans le dossier du Pôle récréotouristique du Mont Adstock.

M. Berthold l’a d’ailleurs interpellé par une lettre à ce sujet. «Ce projet est admissible à certains programmes de financement de DEC, le ministre Bains refuse de le considérer et renvoie simplement la balle à son collègue ministre de l’Infrastructure et des Collectivités», déplore le député.

Les dossiers d’infrastructures relevant d’abord et avant tout du gouvernement provincial, Luc Berthold rappelle qu’il est possible pour le ministre fédéral de négocier le financement de ce projet avec Québec s’il le place sur une liste prioritaire. «C’est comme ça que ça marche. Le fédéral peut prioriser un projet dans ses discussions avec Québec. Malheureusement, le gouvernement Trudeau a refusé de nommer un ministre du développement économique pour le Québec et il semble clair que, de Toronto, le ministre Bains ne comprend pas l’importance de ce développement pour notre région».

Pour Luc Berthold, celui-ci représente bien plus qu’un simple projet d’infrastructure. «Le Pôle récréotouristique du Mont Adstock constitue un moteur de développement économique important qui représente des investissements de l’ordre de 100 millions $. Il est primordial que le gouvernement fédéral le mette au sommet de sa liste des priorités», conclut-il.

À lire : Projet récréotouristique au pied du mont Adstock : le temps presse!

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des