Le Parti libéral promet une baisse d’impôt pour la classe moyenne

Communiqué
Le Parti libéral promet une baisse d’impôt pour la classe moyenne
La candidate libérale, Isabelle Grégoire, a répondu aux critiques du député sortant et candidat conservateur, Luc Berthold. (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

Le Parti libéral du Canada (PLC) s’est engagé à réduire de 600 $ en moyenne l’impôt des familles, à combler les lacunes du système de santé et à rendre les médicaments plus abordables s’il est réélu le 21 octobre.

Les Canadiens de la classe moyenne ne paieraient pas d’impôt sur la première tranche de 15 000 $ de revenu, ce qui permettrait aux familles d’économiser en moyenne 600 $ par année. Cette mesure permettrait à 700 000 personnes à faible revenu de ne pas payer d’impôt fédéral du tout, dont des jeunes et des aînés, et à 40 000 personnes démunies de sortir de la pauvreté.

La principale priorité de la candidate libérale Isabelle Grégoire pour Mégantic-L’Érable Isabelle Grégoire est «d’aider nos familles, nos aînés et tous ceux ayant de la difficulté à joindre les deux bouts». Elle souligne qu’un gouvernement libéral réélu versera jusqu’à 1000 $ de plus par année aux familles de la classe moyenne comptant un enfant de moins d’un an, en augmentant de 15 % les prestations de l’Allocation canadienne pour enfants, en plus de rendre non imposables les prestations de maternité et les prestations parentales.

Pour ce qui est des aînés à faible revenu, l’équipe Trudeau s’engage à leur verser jusqu’à 729 $ de plus par année, en augmentant de 10 % les prestations de la Sécurité de la vieillesse après l’âge de 75 ans. Les personnes âgées veuves recevront aussi jusqu’à 2 080 $ de plus par année grâce à une bonification de 25 % de la prestation de survivant du Régime des rentes du Québec.

Réponse à Luc Berthold

Par ailleurs, Isabelle Grégoire se surprend des critiques du député sortant et candidat conservateur, Luc Berthold, envers ses adversaires politiques. Selon elle, son rival «devrait passer plus de temps à exposer en détail le ‘’plan’’ conservateur en environnement et pour laisser plus d’argent dans les poches de nos concitoyens, plutôt que de juger si les autres partis sont prêts ou pas».

La candidate libérale ajoute également «que la population de Mégantic-L’Érable est consciente qu’il nous faut un/une député(e) élu(e) au gouvernement dans notre région pour réellement faire avancer des dossiers clés tels que la revalorisation de nos résidus miniers, la voie de contournement ou encore l’accès à l’Internet haute vitesse sur le territoire».

Mme Grégoire est «confiante que la population de Mégantic-L’Érable prendra la bonne décision le 21 octobre prochain».

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des