Maison de fin de vie : lancement d’une campagne de sociofinancement

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Maison de fin de vie : lancement d’une campagne de sociofinancement
Chantal Grenier (présidente de la Fondation Maison de fin de vie Les couleurs du vent), Chloé Dumas (coordonnatrice du financement et du marketing), Josée Durand (présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de la région de Thetford), Paul Vachon (président d’honneur de la campagne de sociofinancement), Lyne Bergeron (l’une des instigatrices du projet), et Marie-France Lessard (secrétaire du conseil d’administration et coordonnatrice du financement) (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Le projet de construction d’une première maison de fin de vie à Thetford Mines vient de franchir une étape importante avec le lancement d’une campagne de sociofinancement.

Nommé Les couleurs du vent, le bâtiment d’une superficie de 10 000 pieds carrés sera situé au 1489, rue Mooney Ouest (voisin de la Bonne Mine) et pourra accueillir une centaine de personnes par année.

L’objectif est de recueillir 2,3 millions $ en dons, services et subventions pour assurer sa construction et son aménagement. À ce jour, plus d’un million $ a été amassé. La Société Asbestos a fait un don du terrain évalué à plus de 425 000 $, le Fonds Grand Mouvement Desjardins alloue un montant de 465 000 $, tandis que la Fondation Donat-Grenier versera 250 000 $ sur cinq ans.

«Quel bonheur de voir la participation de tous ces gens qui sont impliqués dans le projet. Ils ont vraiment le cœur sur la main. Je ressens beaucoup d’émotions», a mentionné au Courrier Frontenac l’une des instigatrices, Lyne Bergeron. Mélanie Piché et elle rêvent de construire cette maison depuis une vingtaine d’années.

Il faut savoir qu’aucune aide gouvernementale n’est allouée pour l’implantation des maisons de fin de vie au Québec. Le milieu doit donc se mobiliser pour recueillir les fonds nécessaires. Une fois en activité, le ministère de la Santé et des Services sociaux accorde un montant fixe de 76 507 $ par lit et les établissements doivent organiser des campagnes de financement récurrentes pour assurer la pérennité des services.

L’une des coordonnatrices du financement, Marie-France Lessard, a mentionné que cette campagne représente un gros défi, mais elle croit que la population, les entreprises et les gens d’affaires seront généreux. «La principale source de financement sera d’attitrer une pièce à un donateur et avec des montants différents. Nous avons choisi de le faire sur une période de sept ans.»

Elle a ajouté qu’une tournée des entreprises aura lieu cet automne et qu’en janvier la population sera davantage sollicitée. «Nous aurons dans notre hall d’entrée un beau mur qui représentera Les couleurs du vent. Les gens auront l’opportunité d’acheter un virevent qu’ils pourront mettre à leur nom ou à celui d’une personne décédée. Nous nous sommes inspirés de ce qui a été fait à la Maison René-Verrier à Drummondville. Il s’agira d’un bon moyen de financement.»

À noter qu’une plateforme en ligne est également accessible et se veut une alternative aux activités tenues en présentiel dans le contexte actuel de la pandémie. Toutes les personnes désireuses de contribuer à ce projet peuvent faire un don en se rendant à l’adresse suivante : https://bit.ly/LesCouleursDuVent-Don. Il est aussi possible de faire un chèque à la Fondation Maison de fin de vie Les couleurs du vent au 8, rue Notre-Dame Est, casier postal 73, Thetford Mines, Québec, G6G 2J0.

Rappelons que la maison de fin de vie Les couleurs du vent aura pour but d’assurer des soins palliatifs de qualité, dans une ambiance chaleureuse et familiale, aux personnes en phase terminale qui ne peuvent ou ne veulent pas mourir à leur domicile ou à l’hôpital. Le bâtiment offrira un accès sans frais à six lits et accueillera des personnes ayant une espérance de vie de dix semaines et moins.

Une première pelletée de terre est espérée pour le mois de décembre et une mise en service à l’automne 2022.

À lire : Une première maison de soins de fin de vie dans la MRC des Appalaches

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] À lire : Maison de fin de vie : lancement d’une campagne de sociofinancement […]