Rectifions le tir

Opinion
Rectifions le tir
(Photo : Depositphotos.com)

À la suite de la parution de l’article «Les employés municipaux d’East Broughton montent le ton» paru le 15 mai dernier, j’aimerais, à titre de col blanc au sein de la municipalité d’East Broughton, rectifier le tir.

Bien que le communiqué émis par le SCFP mentionne que «Les employés cols bleus et cols blancs d’East Broughton ont voté à l’unanimité un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève.», je tiens à préciser qu’aucun col blanc n’a assisté à la réunion où le vote a eu lieu.

Les cols blancs n’ont pas été informés qu’un tel vote aurait lieu lors de ladite réunion. Les cols blancs n’ont donc pas voté. De plus, il y avait plusieurs absents chez les cols bleus. L’unanimité concerne donc les quelques employés municipaux présents à ladite réunion du 7 mai dernier et non pas les 16 employés syndiqués.

Il est donc erroné de croire, et encore plus de dire (pour l’avoir entendu à un bulletin de nouvelles radio) que les 16 employés syndiqués ont voté à l’unanimité le mandat de moyens de pression. C’est totalement faux.

Je souhaite également ajouter que je ne partage pas l’opinion de mon syndicat. Je ne cautionne en aucun point les revendications et les dénonciations qui ont lieu présentement. Mon climat de travail à moi est sain, agréable et l’esprit d’équipe est présent. Je me considère vraiment choyée. Ce que certaines personnes appelleraient «avoir été contaminée» (par la partie patronale) moi j’appelle ça bien s’entendre avec ses collègues, faire le travail pour lequel je suis rémunérée et RESPECTER mes collègues et mon supérieur immédiat. Comme dans tout milieu de travail, il y a une hiérarchie et je sais la respecter.

À titre d’employée municipale qui paie une cotisation syndicale chaque semaine, je devais absolument rectifier le tir.

Annie St-Ours, secrétaire auxiliaire pour la Municipalité d’East Broughton

À lire : Dossier East Broughton : le SCFP s’explique

À lire : Les employés municipaux d’East Broughton montent le ton

Partager cet article

3
Laisser un Commentaire

avatar
3
0
0
 
1
Alex
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À lire : Rectifions le tir […]

trackback

[…] À lire : Rectifions le tir […]

Alex
Invité
Alex

Merci Madame St-Ours de rectifier les faits, les syndicats ont en général la langue bien pendue, faisant dire à une majorité ce que pense une minorité. Mais il vrai que le vote de 8 personnes présentes, représente la majorité des 8 personnes !